mardi 29 avril 2008
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Chronique du jour
Pousse avec eux
Le HIC
Edition du jour
 
Culture
Monde
Vox populi
 
 
Nos archives en HTML
 


Pause-Café
Vous ne voyez rien venir ?

A la veille du 5 octobre 1988, il y avait des signes qui ne trompaient pas : mal gouverné, le pays risquait de s’embraser sous la colère des jeunes frustrés. Aujourd’hui, nous avons la nette impression que l’histoire se répète. La démocratisation a tourné court et l’on assiste à l’éclosion d’un culte de la personnalité jamais connu dans notre pays, même du temps du parti unique. Toute la vie politique est bloquée, les bilans économiques sont nuls et les conditions sociales effrayantes ! Suite...


MÉNAGES EN PÉRIL
Plus de la moitié des Algériens consomment des sels non iodés

D’où proviennent les sels de table non traités qui inondent le marché algérien ? En dépit des conséquences très graves pour la santé publique, induites par la consommation d’un tel ingrédient, la question ne semble pas secouer les pouvoirs publics. Suite...


LA WILAYA EST SECOUÉE PAR DEUX JOURS D'ÉMEUTE
Chlef ne décolère pas

Chlef, wilaya de l’Ouest, couve un brasier. Les émeutes, survenues dimanche, se sont poursuivies hier. De moindre intensité certes, mais suffisamment bruyantes pour maintenir en place un dispositif de sécurité mixte, police et gendarmerie. Si l’évaluation des dégâts, essentiellement matériels, était toujours en cours hier, les interpellations, elles, se comptent par dizaines. Une soixantaine de jeunes, selon des sources policières, était encore détenue hier. Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site