samedi 07 juin 2008
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Chronique du jour
Pousse avec eux
Le HIC
Edition du jour
 
Culture
 
 
Nos archives en HTML
 

         Périscoop
BAZOOKA
LA PRÉSENCE DÉJÀ ADMISE D’ISRAËL À NOS CÔTÉS...
PAR MOHAMED BOUHAMIDI
mbouhamidi2001@yahoo.fr

Les agences de presse rapportent que, selon Medelci, notre ministre des Affaires étrangères, les ministres arabes des AE auraient demandé des clarifications sur «les conséquences de la présence d'Israël au sein du projet de l'Union pour la Méditerranée». Notez la nuance. Medelci ne discute plus la présence d’Israël mais juste ses conséquences. Comprenez qu’il demande aux ministres européens des AE de faire en sorte que l’Algérie ne perde pas tout à fait la face. Suite...


Réunion au sommet

La réunion de l’instance de coordination du FLN aura finalement lieu aujourd’hui au siège de ce parti. Rappelons que cette rencontre devait se tenir la semaine dernière mais avait été reportée à la dernière minute. Aucune information n’a toutefois circulé à propos de l’ordre du jour, même si certains estiment que les questions relatives à la révision constitutionnelle et même un changement du gouvernement seraient abordés à cette occasion. Suite...


L’offensive égyptienne

La délégation égyptienne, présente à la 15e conférence ministérielle du Forum méditerranéen, a mené une véritable offensive médiatique. Le chef de la diplomatie égyptienne a été le seul à accorder un long entretien à la presse, tandis qu’un membre de ladite délégation a fait plusieurs allers-retours entre la salle de réunion et les couloirs pour vanter les mérites de l’Union pour la Méditerranée et expliquer que les réserves émises par les pays membres n’avaient pas lieu d’être. Une offensive qui s’explique certainement par la perspective de nommer Moubarak à la tête de l’UPM. Suite...


Pas très officiel, le document !

Les candidats au BEM qui avaient planché mercredi dernier sur l’épreuve de tamazight ont eu droit à des sujets qui ne comportaient pas d’en-tête. Suite...


UN PROTOCOLE PAS DU TOUT DIPLOMATE

Le chef du protocole du ministre algérien des Affaires étrangères semblait n’avoir qu’un objectif lors de la réunion, hier, des ministres des pays du Forum méditerranéen : empêcher tout contact entre les journalistes et les responsables des délégations étrangères. Mieux, cet énergumène qui, visiblement, est plus patriote que le commun des mortels, s’en est pris aux journalistes qui tentaient d’arracher des déclarations à des ministres étrangers en les accusant de «travailler contre les intérêts de l’Algérie». Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site