mardi 01 juillet 2008
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Chronique du jour
Pousse avec eux
Le HIC
Edition du jour
 
Culture
 
 
Nos archives en HTML
 

MAIS ALORS, POURQUOI LE GARDER ?

Par Hakim Laâlam  
Email : laalamh@yahoo.fr

Belkhadem. C’est pas parce qu’il est à La Mecque qu’on va lui… 

…jeter la pierre !

Faut que ces gens m’expliquent ! A peine installé, le tout nouveau ministre de la Santé, le docteur Barkat, a débloqué une situation coincée durant tout le mandat de son prédécesseur, celle de l’importation du médicament. Tous les opérateurs du secteur ont salué cette décision. Certains d’entre eux, en privé, ont même qualifié cet événement de «chute du mur de Berlin». C’est bien sûr exagéré, mais ça prouve au moins une chose : durant son règne à la tête de la santé, le très «souriant» Amar Tou a fait barrage à l’importation du médicament. A la seconde où il a fait ses cartons, où il a été prié d’aller les ranger dans ses nouveaux bureaux des transports, l’incompréhensible blocage a été levé par Barkat. C’est donc qu’il n’était nullement écrit quelque part que cette importation devait être strictement interdite. C’est donc aussi qu’il n’y avait aucune raison valable, logique et légale à ce blocage, yak ? Mais alors, si rien n’obligeait Tou à bloquer l’importation du médicament, pourquoi l’a-t-il fait ? Et seconde question, encore plus inquiétante que la première : pourquoi reconduit-on cet homme-là que l’on sait capable de blocages inexpliqués et longs à la tête d’un autre ministère, celui des Transports ? Si l’on a dansé et fait la fiesta au ministère de la Santé à l’annonce du dernier remaniement, j’imagine l’ambiance au ministère des Transports ! Je fume du thé et je reste éveillé, le cauchemar continue.
H. L.

Nombre de lecture : 4226

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site