Samedi 27 septembre 2008
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Chronique du jour
Pousse avec eux
Edition du jour
 
Culture
 
 
Nos archives en HTML
 

         Périscoop
La villa du haut cadre

A Alger, on ne cesse de parler de cette villa située sur les hauteurs de la capitale, plus précisément à El-Biar, qu’un haut cadre de l’Etat a mise en vente. Pour ce faire, celui-ci a fait appel à un ancien du FIS qui s’est reconverti dans ce genre d’opération. Vous ne voyez pas qui est ce mystérieux islamiste du FIS ? Notre bonhomme s’est illustré lors du retour éclair de Kebir en Algérie. Suite...


Zinedine Zidane : un livre pour tenter de l’abattre

A écouter les radios françaises ces derniers jours et à lire certains articles de la presse écrite, l’on ne peut que s’interroger sur la véritable campagne que semblent mener certains en France contre Zizou. Suite...


L’auteur des caricatures du Prophète aux joutes de l’extrême droite

Kurt Westergaard qui s’était, en juin 2005, illustré par la publication de 12 caricatures du prophète et de l’Islam qui avaient provoqué alors un tollé général, fait encore parler de lui. Selon le site marianne2, le weekend dernier, ce Danois prenait part au congrès annuel du Dansk Folkeparti, une formation politique danoise d’extrême droite qui n’a cessé, tout au long de son congrès, de tomber sur «l’Islam qui cherche à dominer l’Europe» et «qui devra être expulsé».
Que va encore sortir comme argument, Philippe Val, le directeur de Charlie Hebdoqui, au nom de la liberté d’expression, s’était particulièrement illustré en publiant dans son journal ces caricatures, permettant ainsi de les relayer, lui qui ne cesse de clamer que son combat est contre tous les extrémismes et notamment l’extrême droite.
Suite...


Sur les startingblocks

L’opération de sélection des 48 directeurs de campagne du candidat Bouteflika bat son plein au niveau des wilayas. Au FLN, de nombreux responsables de ce parti auraient déposé leur candidature dans le but de bénéficier des avantages et privilèges liés à ce poste. Suite...


Le FFS et Abdeslam Ali-Rachedi

Le premier secrétaire national du Front des forces socialistes, Karim Tabbou, s’est ouvertement et violemment attaqué à Abdeslam Ali-Rachedi, lors de la rencontre organisée en hommage aux «anciens de 1963», jeudi soir. Ali-Rachedi a été qualifié de «traître» et d’«hypocrite» par un Tabbou qui l’a classé dans la catégorie de «ceux qui se sont servis de notre parti à des fins personnelles. Ils ont aussi aidé ce pouvoir à affaiblir le combat démocratique des Algériens ». Tabbou a estimé que cet ex-militant du FFS et ancien parlementaire s’est servi du parti d’Aït Ahmed pour «remplir ses poches et celles de tous ceux qui l’ont aidé». Suite...


TAXE SUR LA RETRAITE

En matière de salaire, les parlementaires ne sont pas logés à la même enseigne, puisque les sénateurs et les députés retraités ne perçoivent que 30% des indemnités. Il s’avère, cependant, que cette disposition ne concerne que les retraités qui ont fait carrière dans le civil et les militaires qui, eux, touchent leurs indemnités en totalité. Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site