dimanche 04 janvier 2009
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Chronique du jour
Pousse avec eux
Le HIC
Edition du jour
 
Le Soir Santé
Monde
Contribution
 
 
Nos archives en HTML
 

         Régions
JIJEL
Y aurait-il de sots métiers ?

Plombier, serrurier, plâtrier, soudeur ou encore carreleur semblent être des métiers en voie d'extinction dans une ville comme Jijel, au moment où le marché local du travail est fortement demandeur de bras spécialisés dans ces activités. Suite...


FINANCEMENT DES COURS DE SOUTIEN À SKIKDA
Le ministère de la Solidarité et la Fédération des parents d’élèves mis à l’index

Le payement des enseignants assurant des cours de soutien dans les établissements scolaires a fait l’objet d’un débat lors de la quatrième session ordinaire de l’APW, tenue mardi et mercredi et réservée à l’examen et à l’adoption du BP 2009 et au dossier des routes. Suite...


RESTAURATION DE L’AUTORITÉ DE L’ÉTAT DANS LA WILAYA DE BOUMERDÈS
L’inévitable confrontation avec les marginaux

Constructions illicites, accaparement de terres domaniales, prolifération de bidonvilles, exercice illégal du commerce et mainmise sur les rues, les trottoirs et autres espaces publics, violation des règles d’hygiène, décharges sauvages, agression à l’environnement, destruction du rivage, pillage de sable... la liste des méfaits enregistrés quotidiennement dans la wilaya de Boumerdès est encore longue. Suite...


GAZ DE VILLE À TIZI-OUZOU
La population de Bouzeguène cède au pessimisme

La population de Bouzeguène désespère de voir les promesses de raccordement des foyers en gaz naturel se tenir dans les délais fixés conformément aux prévisions, à savoir avant l’hiver 2009 pour l’ensemble des villages. Entamé tambour battant avec l’achèvement de la station centrale, le projet patine avec l’arrêt inexpliqué des travaux au point de faire douter les citoyens qui sont nombreux ces jours-ci à se rapprocher de notre rédaction pour dire leur courroux devant cette situation : «On a pourtant promis de raccorder les villages dans le cadre de la première tranche en 2008 et le reste en 2009. Pourquoi ce retard alors que la région est très exposée au froid avec sa situation en haute montagne ?» Les citoyens sont las de trimballer qui, des jerrycans de mazout, qui des bonbonnes de gaz ou encore des fagots de bois. Suite...


SIDI-BEL-ABBÈS
Un faux policier sous mandat de dépôt

Un faux policier répondant aux initiales A. A., âgé de 25 ans, a été au cours de la semaine dernière écroué par le procureur de la République de Sidi-Bel-Abbès. Selon la cellule de communication, le mis en cause, qui circulait à bord d’un véhicule de marque Peugeot 406, a agressé une personne à l’aide d’une arme blanche et la délestée de son portable après s’être présenté comme étant un policier. La victime qui a porté plainte a permis à la police d’identifier le faux policier qui a été arrêté dans le chef-lieu Sidi-Bel-Abbès.
A. M.
Suite...


AMMAR TOU À BORDJ-BOU-ARRÉRIDJ
83 km de voie ferrée et 108 millions de dinars pour le tronçon Bordj-M’sila

Au cours de sa visite d’inspection à Bordj- Bou-Arréridj, le ministre des Transports, Ammar Tou, annonçait : «La ligne ferroviaire qui reliera Bordj à M’sila sera prochainement mise en œuvre, en même temps que l’autorail Alger-Sétif.» Suite...


Un centre de personnes âgées réquisitionné par le wali

Réalisé initialement en tant que centre de vieillards au début des années 2000 et ayant fait l’objet à maintes reprises de transformation et de changement de vocation, le Centre national de formation professionnelle pour handicapés physiques (CNFPHP), situé à Sennaoua à l’entrée est de la ville de Mila, et qui a coûté son poste à l’ancien directeur des affaires sociales (DAS) de la wilaya lors de la visite de Ould Abbès en 2004, pour raisons d’équipements jugés non conformes par la tutelle et qui est resté depuis à l’état d’abandon, vient d’être réquisitionné par le wali de Mila, Djamel-Eddine Salhi, appuyé dans sa décision par l’Assemblée populaire de wilaya (APW). Suite...


Ladjali, une seule passion, la recherche de l’eau

Il y a plus de deux décennies que la clémence du ciel se fait désirer et la rareté du précieux liquide est fortement ressentie, notamment à l’ouest du pays qui enregistre la plus faible pluviométrie de ces dernières années. Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site