mardi 03 fevrier 2009
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Chronique du jour
Pousse avec eux
Le HIC
Edition du jour
 
Culture
Monde
Société
 
 
Nos archives en HTML
 

Actualités : ALLIANCE PRÉSIDENTIELLE
Qui annoncera la candidature de Bouteflika ?


Les partis de l’Alliance présidentielle sont en pleine agitation ces derniers jours. Les leaders du FLN, RND et MSP multiplient les réunions avec les cadres de leurs partis respectifs, pour mettre en place la stratégie de campagne électorale au profit du candidat Bouteflika, pour briguer un troisième mandat.
Rosa Mansouri - Alger (Le Soir)- Réunies dans le cadre de l’Alliance présidentielle, ces formations politiques semblent, en apparence, s’entendre sur un objectif commun, à savoir «rouler pour le même candidat». Cela est acquis et les déclarations dans ce sens sont semblables. Mais sous quelle forme sera officiellement annoncée la candidature du président Bouteflika, pour cela les partis de l’Alliance sont entrés dans une guéguerre depuis près d’un mois. Après avoir institué une commission mixte, installée par la présidence tournante de l’Alliance présidentielle, actuellement aux mains du FLN, pour l’organisation d’un rassemblement grandiose, à l’occasion duquel sera enfin annoncée la candidature de Bouteflika pour un troisième mandat, le FLN a profité de la situation au niveau de la présidence tournante pour emboîter le pas à ses alliés et a préparé des badges au nom du parti. Ces derniers ont commencé à être distribués au niveau de la base militante et aux militants des autres partis, qui se sont rendus compte de la supercherie et ont interpellé leurs leaders, à savoir Ahmed Ouyahia et Aboudjerra Soltani. Ces derniers sont intervenus auprès de Belkhadem et l’ont sommé de retirer les badges. Un bras de fer est ainsi engagé entres les trois alliés. Abdelaziz Belkhadem a fait valoir la présidence d’honneur du FLN, qui est confiée au président Bouteflika et qui n’est pas uniquement un rôle honorifique, mais organique. En fait, le président Bouteflika a toute latitude pour convoquer un congrès extraordinaire du FLN, ainsi que le comité exécutif. Cet argument suffit au FLN pour «s’approprier » le candidat. Une éventualité exclue par les deux autres partis, notamment celui présidé par le Premier ministre qui argumente, à son tour, sa légitimité à soutenir le programme du président de la République, sans porter le chapeau d’un parti politique, sachant que le RND est fortement représenté au sein du pouvoir exécutif et veille, à travers le poste de Premier ministère, confié à son secrétaire général, à l’application de ce programme. En outre, le RND se sent réconforté notamment depuis que la présidence de la République a installé, pour la direction de la campagne du président Bouteflika, des personnalités RND, comme le chef de cabinet au sein de cette dernière formation, Abdeslam Bouchouareb, en l’occurrence, pressenti au poste de directeur de communication de la campagne électorale. Ainsi, alors que l’opinion publique s’attend à un grand «show», qui sera animé par l’Alliance présidentielle pour annoncer la candidature de Bouteflika, des sources font croire que ce dernier pourra probablement se passer d’un tel rendez-vous, jugé électrique et susceptible de provoquer de véritables fractures au niveau des militants des partis de la coalition. Le candidat Bouteflika aurait opté pour la voie la plus simple, pour annoncer sa candidature. Il est probable qu’il mandate une tierce personne dans le but de retirer à sa place le formulaire de candidature et annoncer son intention par voie de communiqué du ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales. En effet, les délais pour la convocation du corps électoral se rétrécissent et la date de l’élection présidentielle doit être impérativement arrêtée avant le 8 février prochain.
R. M.

Nombre de lectures : 453

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site