mardi 03 fevrier 2009
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Chronique du jour
Pousse avec eux
Le HIC
Edition du jour
 
Culture
Monde
Société
 
 
Nos archives en HTML
 

Pause-Café : Pause-Café
Mata Hari… ssa


Nous nous en fichons de savoir si le sadique de la CIA, l’innommable espion qui a abusé de deux Algériennes, est un diplomate protégé par des conventions ; nous nous en balançons de savoir si c’est un pervers sexuel ou un agent recruteur !

Nous, la seule question que nous nous posons est la suivante : «Que fait la CIA chez nous ?» Voilà le problème fondamental, l’énigme à résoudre. Maintenant, si cette question n’est pas importante, eh bien, on aura tout compris !
Bienvenue à la CIA au pays où les espions n’ont plus rien à espionner. Après avoir bien travaillé, filmé tout ce qui peut être filmé et livré de bons tuyaux à sa centrale, il s’ennuyait tellement l’agent très secret mais pas très british qu’il a voulu mettre un peu de piquant dans sa vie et ça ne pique finalement que notre honneur… ou ce qui en reste !

farahmaamar@ymail.com
«Là où la diplomatie a échoué, il reste la femme.»
(Proverbe arabe)

Nombre de lectures : 439

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site