mardi 31 mars 2009
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Chronique du jour
Pousse avec eux
Le HIC
Edition du jour
 
Culture
Contribution
 
 
Nos archives en HTML
 

         Périscoop
Les «inspections» de Djiar

Tous les observateurs l’ont relevé : la fièvre des visites «d’inspection et de travail» s’est emparée du ministre de la Jeunesse et des Sports depuis le début de la campagne électorale. Mieux, Hachemi Djiar s’arrange pour «inspecter» et «rencontrer le mouvement associatif» de toutes les wilayas que visite le candidat Bouteflika. Seule différence : le ministre s’y rend, à chaque fois, 48 heures avant. Suite...


Touati sans représentant

Le candidat Moussa Touati ne dispose pas de représentant au sein de la Commission politique de surveillance de l'élection présidentielle. L'information a été révélée, hier, lors de la conférence de presse animée par les représentants des candidats Younsi, Rebaïne et Mohamed Saïd. «Ce n’est pas un secret, cette personne ne s’est pas présentée à la commission depuis 15 jours», ont-ils indiqué. Suite...


Dessous d’un retard

Les bénéficiaires d’une promotion immobilière, située sur les hauteurs de la capitale, s’interrogent sur le flou qui entoure l'achèvement des travaux de leurs logements. Ces travaux, qui sont à un stade très avancé (80%), ont cessé subitement suite, dit-on, à un différend qui oppose le promoteur et le maître d’œuvre.
Ce qui attise la crainte des bénéficiaires de voir «leur» projet détourner en faveur d’autres personnes.
Suite...


Facture impayée

Les troupes folkloriques mobilisées pour «égayer» la visite de Bouteflika à Tizi-Ouzou, vendredi dernier, et faute d’interlocuteur pour se faire payer, n’ont pas trouvé mieux que de se rendre au siège de... l’APW ! Au niveau de celle-ci, à majorité RCD, on expliquera aux artistes que ce n’est pas à une assemblée élue de rémunérer les spectacles organisés au service d’un candidat à une élection. Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site