dimanche 31 janvier 2010
Accueil | Edition du jour
 

Actualités
Périscoop
Régions
Culture
Vox populi
Sports
Femme magazine
Le Soir Santé
Monde
Chronique du jour
Pousse avec eux
Edition du jour
 
Nos archives en HTML


         Périscoop
Les posters de Ould-Abbès

Pour bien illustrer la scandaleuse mascarade de Benguela, le ministère de la Solidarité a confectionné des posters géants représentant deux équipes : l’Algérie avec huit joueurs et l’Égypte avec... douze joueurs. Le douzième ressortissant égyptien n’étant autre que le prétendu arbitre de la rencontre. Des posters qui bénéficieront d’une large diffusion. Suite...


Deux mois pour une carte grise… et ce n’est pas fini !

A la daïra de Tizi-Ouzou, la bureaucratie a la peau dure, très dure même. Sinon comment expliquer qu’à travers tout le territoire national l’établissement de la carte grise se fait en une dizaine de jours maximum, comme révélé il y a quelques semaines à peine dans un periscoop consacré à une daïra d’Alger, alors qu’à Tizi-Ouzou-Ville, un dossier traîne depuis…. le 1 e r décembre dans les casiers du service concerné, le récépissé de dépôt, trois fois prolongé, faisant foi. Suite...


Changement de critères

Inattendue, la dernière décision prise par l’Agence algérienne de l’amélioration du logement (AADL). En effet, les responsables de cette structure n’ont pas trouvé mieux que d’arrêter le critère de l’âge comme condition pour figurer parmi les premiers bénéficiaires pour disposer de son logement pour le programme 2002. Un critère inexpliqué qui a soulevé la colère des souscripteurs- bénéficiaires. Suite...


Et le statut de ces Égyptiens ?

Tout le monde sait que de fictives attestations d’attribution de terrains a bâtir circulent. Mieux encore, certains sont en train de construire des promotions immobilières. Et le comble, les travailleurs sont d’origine... égyptienne. Quel est leur statut ? Là aussi bouche cousue. Et dire que cette commune est située à la périphérie d’Alger et pourtant personne ne lève le doigt. Suite...


Quand Benbada défend les siens

Pour Mustapha Benbada, il y aurait un «acharnement» et une «fixation» sur les ministres d'obédience MSP dont de proches collaborateurs sont impliqués dans des affaires de corruption. Le ministre de la PME et de l'Artisanat, issu également du parti islamiste, qui a «déploré» mercredi cet état de fait, n’a pas écarté la possibilité de «visées politiques» derrière cette campagne. Suite...


  Édition papier
Lire le journal en PDF

Télécharger la version compressée

CE QUI S’EST RÉELLEMENT PASSÉ À TIBHIRINE

Télécharger

 

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site