lundi 08 fevrier 2010
Accueil | Edition du jour
 

Actualités
Périscoop
Régions
Culture
Vox populi
Sports
Femme magazine
Chronique du jour
Pousse avec eux
Edition du jour
 
Nos archives en HTML



AFFAIRE SONATRACH
La chambre d’accusation temporise

La chambre d’accusation près la cour d’Alger n’a toujours pas statué dans l’affaire du scandale de Sonatrach suite à l’appel introduit par l’avocat général, relatif à l’ordonnance de renvoi du juge d’instruction portant mise sous contrôle judiciaire des cadres de cette compagnie. Ainsi, près d’un mois après la mise au jour de cette affaire, le suspense demeure entier. Suite...


PROJET D’AGENCE GOUVERNEMENTALE DE LUTTE CONTRE LA CORRUPTION
Créée en 2006, non installée depuis et supprimée en… 2010

Finalement, «l’organe national de prévention et de lutte contre la corruption» — tel que prévu par la loi n°06-01 du 20 février 2006 relative à la prévention et à la lutte contre la corruption — ne verra pas le jour. 4 années d’attente, 4 années de retard et puis plus rien. Le chef de l’Etat en a décidé ainsi, qu’importe si c’est une disposition législative, votée par le Parlement, et qu’une simple directive présidentielle vient d’effacer. Ce qu’a confirmé le Premier ministre le 3 février 2010 : la mise en place d’un observatoire de lutte contre la corruption avant la fin du mois de mars prochain, à mission préventive, et la création prochaine «d’une instance de lutte contre la corruption avec un pouvoir répressif». Exit donc «l’organe national de prévention et de lutte contre la corruption». Le pouvoir aurait pu y mettre les formes, s’expliquer davantage et annoncer une révision de la loi n°06-01 du 20 février 2006 relative à la prévention et à la lutte contre la corruption, révision qui comprendrait notamment un éclatement de «l’organe» en deux entités, l’une de prévention, l’autre de répression. Mais en fait, tout ça n’est que fuite en avant, nouvelle diversion, sursis supplémentaire et fausses solutions à de vrais problèmes. Retour en arrière de 1996 à 2010. Suite...


BENBOUZID FAIT DES PROPOSITIONS AU SUJET DE LA MÉDECINE DU TRAVAIL
Les syndicats autonomes préfèrent parler régime indemnitaire

Le dossier de la médecine du travail était, hier, au menu des discussions entre syndicats et ministère de l’Education. Le département de Benbouzid a reçu le Cnapest et l’Unpef. Les syndicats autonomes considèrent, cependant, que la priorité reste la libération du régime indemnitaire. Suite...


PRATICIENS DE SANTÉ PUBLIQUE
Pas d’épilogue pour l’action de protestation

L’action de protestation, initiée par des syndicats des praticiens de santé publique depuis plus de deux mois, n’a pas encore connu son épilogue, de solution. Suite...


VACCIN CONTRE LA GRIPPE A
L’Algérie annule une commande de 15 millions de doses

L’Algérie a revu à la baisse sa commande de vaccins contre la grippe A, a annoncé, hier, le docteur Faouzi Derrar, responsable du Centre de référence de la grippe A/H1N1, sur les ondes de la Chaîne III. Ce sera donc un quota de 5 millions de doses à être réceptionné au lieu de 20 millions. Le spécialiste a également indiqué que depuis le lancement de la campagne de vaccination, 3 % seulement du personnel de santé s’y s’est astreint. Suite...


BILAN DE LA CAN
À VOUS LA PAROLE
Pointez le mal là où il est !

Tant bien que mal, l’équipe nationale existe et cela est un fait tangible : mise sur pied en un temps record, pour une période bien déterminée, avec des moyens souvent improvisés, la sélection algérienne de football a fait du chemin. Nous devons retenir de cette expérience que l’assainissement doit être général pour le sport national. Que chaque expert contribue dans son club, dans sa ville, et s’engage à fournir aux équipes nationales des acteurs de haut niveau évoluant dans des championnats que nous voulons propres et compétitifs, du même niveau de ceux que nous allons affronter en Coupe du monde. Suite...




  Édition papier
Lire le journal en PDF

Télécharger la version compressée

CE QUI S’EST RÉELLEMENT PASSÉ À TIBHIRINE

Télécharger

 

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site