mardi 25 mai 2010
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Contribution
Culture
Chronique du jour
Pousse avec eux
Edition du jour
 
 
 
Nos archives en HTML

Rrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr !


Par Hakim Laâlam  
Email : laalamh@yahoo.fr

C’est aujourd’hui que s’ouvrent à Alger les travaux de la grande commission mixte algéro-sud-africaine. Un seul point à l’ordre du jour. La présence ou non de…

Meghni dans la liste des 23 !

J’en fais l’aveu ! J’étais totalement ignorant de la chose. Wallah que je jure de ma bonne foi ! D’ailleurs, moi qui ne savais rien d’elle, je m’en vais vous poser la question : saviez-vous qu’elle existait ? Qui ? Mais celle dont je viens de découvrir l’existence tout à fait par hasard, au détour d’un article de presse. Et elle, c’est l’I.A.C.C.E.C. En clair, l’Instance Algérienne pour le Combat contre l’Esprit Colonial. Si ! Si ! Je vous assure, elle existe, et ce n’est surtout pas une de mes inventions farfelues ou l’une de mes blagues de mauvais goût que je vous sers habituellement ici même. D’ailleurs, je ne m’amuse jamais avec l’histoire. D’abord parce que je respecte les directives communes lancées par Louisa et par Allilou, l’homme qui déteste les livres qu’il ne lit pas. Tous deux ont interdit aux non historiens d’évoquer du bout de leurs lèvres l’histoire. Donc, j’obéis. J’obéis d’autant plus à cette injonction des forces combinées du régime dans toutes ses versions cocasses qu’aujourd’hui, je sais que cette Instance Algérienne pour le Combat Contre l’Esprit Colonial existe. Faut pas jouer avec le feu, khouya ! Y’a apparemment des gens qui bossent dans cette I.A.C.C.E.C, et dont le job consiste à traquer sans pitié les manifestations quelles qu’elles soient de l’Esprit Colonial. Brrrrrrr ! Première de mes résolutions fermes prises dès ce matin très tôt. Je roule les «R». Plus question de prononcer les «R» sans les rouler. Un «R» non roulé, prononcé à la française, c’est un indice qui ne trompe pas. L’Esprit Colonial ne doit pas être loin de ma bouche. Peut-être même est-il niché juste au-dessus, dans ma boîte crânienne. Au large Esprit Colonial ! De ma tête, je t’orrrrrrrrrdonne de sortir. Vous aurez bien évidemment remarqué l’excellente prononciation à l’algérienne du «R» dans le verbe «ordonner ». Deuxième résolution. Désactiver ma boîte mail domiciliée en «.fr». Une adresse électronique sur ce mode-là, c’est assurément une complicité éhontée de ma part avec l’Esprit Colonial. Dorénavant, si vous voulez me joindre, ça sera en DZ, et uniquement en DZ. Le DZ que je vais d’ailleurs coller en plusieurs exemplaires sur la coque de ma voiture. Devant, derrière, au-dessus, et même en dessous, dans le cas où, au contrôle technique, je tombe sur un ingénieur des mines sympathisant de l’Instance Algérienne pour le Combat Contre l’Esprit Colonial. Ça sera, là, ma troisième résolution. Et sûrement pas la dernière, car, si je peux encore gérer Louisa et Allilou, j’avoue mon impuissance et ma peur panique face à une organisation dont l’unique boulot est de combattre les esprrrrrrrrrits coloniaux. Le «R», toujours aussi bien roulé, n’est-ce pas ? Presque aussi bien roulé que Zahia D. Je fume du thé et je rrrrrrreste éveillé à ce cauchemarrrrrrr qui continue.
H. L.

Nombre de lecture : 6062

  Édition papier
Lire le journal en PDF

Télécharger la version compressée

CE QUI S’EST RÉELLEMENT PASSÉ À TIBHIRINE

Télécharger

 

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site