jeudi 08 juillet 2010
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Culture
Mondial
Chronique du jour
Pousse avec eux
Edition du jour
 
 
 
Nos archives en HTML


         Périscoop
La méthode Tou

Amar Tou a une idée bien particulière de la communication, et il l’applique partout où il passe. Ainsi, après avoir réduit au silence les directeurs centraux de la santé du temps où il était ministre de la Santé, il récidive avec les responsables du secteur des transports. Ils ont été instruits de ne prendre langue avec la presse qu’après autorisation préalable du ministère. L’Etusa n’échappe pas à la méthode Tou... Suite...


12 wilayas à la loupe

Le ministère de la Santé s’intéresse de très près au cas de douze wilayas, dont Alger, Constantine, Annaba et Oran, qui continuent d’enregistrer un taux important de mortalité infantile. Le département d’Ould Abbès espère diagnostiquer puis trouver des solutions, puisque l’Algérie s’est engagée à atteindre les objectifs du millénaire en matière de mortalité infantile et doit impérativement en réduire le taux. Suite...


Éviter les erreurs de Zerhouni

Après les salutations d’usage, Dahou Ould Kablia a préféré poursuivre son discours, lors de l’installation officielle du nouveau DGSN, hier à El-Biar, en langue française. Le recours du ministre de l’Intérieur à la langue de Molière, dans laquelle il est le mieux à l’aise, est peut-être une manière chez lui d’éviter les bourdes légendaires de son prédécesseur. Suite...


Les lubies de Mimoun

Après avoir aménagé la salle de réunion de son nouveau ministère du Tourisme en salle de prière, Smaïl Mimoun convoque le DAG dans son bureau. Objet de la convocation : exiger du fonctionnaire de procéder à l’achat de tous les accessoires nécessaires, à savoir les savates en caoutchouc... Suite...


  Édition papier
Lire le journal en PDF

Télécharger la version compressée

CE QUI S’EST RÉELLEMENT PASSÉ À TIBHIRINE

Télécharger

 

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site