lundi 13 septembre 2010
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Culture
Monde
Contribution
Chronique du jour
Pousse avec eux
Edition du jour
 
 
 
Nos archives en HTML


         Actualités
CORRUPTION
26 personnes arrêtées à Tiaret

Suite à une enquête diligentée par le ministère de la Santé, 26 personnes, dont des cadres du secteur, viennent d’être interpellées par les services de sécurité et présentées devant le juge d’instruction dans la wilaya de Tiaret, a-t-on appris de source très bien informée. Suite...


BOUTEFLIKA GRACIE 700 «CHEVALIERS» À L’OCCASION DE L’AÏD
Mohamed Gharbi oublié

Mohamed Gharbi, le moudjahid de Souk Ahras, reste exclu de toute mesure de «clémence». A l’occasion de l’Aïd El-Fitr, Abdelaziz Bouteflika a préféré décréter une grâce en faveur des prisonniers ayant participé à Forsane al Qur'an, un concours de récitation du Coran. Un fait inédit dans les annales de la justice algérienne. Suite...


BAISSE DE L’IRG POUR LES RETRAITÉS
La nouvelle loi effective

La disposition réglementaire sur l’abattement de l’IRG pour les retraités est effective depuis le 26 août dernier. Contenue dans la loi de finances complémentaire 2010, ladite loi est entrée en vigueur avec effet radioactif à compter de janvier 2010. Suite...


ELLE A TRANSFORMÉ UN APPARTEMENT EN LIEU DE DÉBAUCHE
Une entremetteuse a failli provoquer l’émeute à Annaba

Samedi, deuxième jour de l’Aïd El-Fitr, la cité des Orangers, située dans la plaine ouest d’Annaba, a vécu un après-midi mouvementé. Et pour cause, un grand renfort de police a investi les lieux suite à une plainte des habitants contre une entremetteuse qui a transformé un appartement en lieu de débauche. Après réquisition du procureur de la République, les éléments de la police judiciaire ont appréhendé à l’intérieur de cet appartement dix jeunes filles, dont des mineures, parmi lesquelles la propre fille de l’entremetteuse, âgée de 16 ans, et quatre hommes, en flagrant délit d’atteinte aux mœurs. Suite...


Message de soutien au Dr Djillali Hadjadj

C'est avec consternation que nous avons appris l'interpellation du Dr Djillali suivie de son incarcération. Connu unanimement pour son sérieux et son honnêteté, respecté pour son courage, on ne peut que déplorer les conditions qui ont précédé et suivi son arrestation. Suite...


DES PARENTS ÉMUS ET IMPATIENTS
«Mon enfant fait sa première rentrée des classes»

Des milliers d’enfants vivront aujourd’hui une journée particulière aux quatre coins du pays. Ils franchiront pour la première fois les portes de l’école sous le regard ému de leurs parents. Un événement à marquer d’une pierre blanche pour toute la famille. Suite...


Benbouzid à El-Bayadh

Une nouvelle année scolaire s’ouvre à partir d’aujourd’hui pour les 8 millions d’élèves que compte le secteur de l’éducation. Boubekeur Benbouzid a choisi la wilaya d’El Bayadh pour donner le coup d’envoi de l’année scolaire 2010- 2011. Le ministre de l’Education a décidé donc de se rendre dans le Sud, histoire de vérifier de visu la situation des différentes étapes franchies par cette wilaya. Suite...


ORAN
Tensions et cafouillages

La rentrée scolaire, qui aura lieu aujourd’hui, avait déjà été annoncée depuis plusieurs semaines comme allant être marquée par un climat très tendu, et les difficultés rencontrées chaque année comme la surcharge des classes et des programmes, l’insuffisance des moyens pédagogiques et du transport scolaire, le manque d’enseignants dans nombres de matières. Suite...


Revoilà les embouteillages !

Fini l’été ! Finies les vacances ! C’est déjà la rentrée et les embouteillages reviennent progressivement en ce début de semaine. Suite...


LES COMMERCES TOUJOURS FERMÉS
L’Aïd joue les prolongations

Les boulangeries, cafétérias, pizzerias, épiceries…, demeurent toujours fermées, après les deux jours de la fête de l’Aïd. Les quelques commerces ouverts sont pris d’assaut par les citoyens. Suite...


MERCURIALE
C’est plus cher que durant le Ramadan

Le Ramadan, l’Aïd, c’est fini ! C’est la rentrée. Les marchés algérois peinent à reprendre normalement leurs activités. Ils semblent désertés les étals sont vides, comme abandonnés. Quelques marchands ont ouvert leurs boutiques et imposent leurs prix. Au marché de Belcourt, les poissonniers ne sont pas venus, leurs étals sont quasiment désertés ! Une seule boucherie est ouverte, les boutiques qui proposent des produits congelés sont fermées. Sur les cinq commerces de volaille, deux seulement travaillent. Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site