Mercredi 27 octobre 2010
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Le Soir Retraite
Le Soir Auto
Culture
Chronique du jour
Pousse avec eux
Edition du jour
 
 
 
Nos archives en HTML



OUYAHIA DONNE SON ACCORD POUR LE STATUT PARTICULIER DES TRAVAILLEURS DES IMPÔTS
Entre 8 000 et 13 000 DA d’augmentation pour 23 000 fonctionnaires

C’est officiel, le statut particulier des fonctionnaires des impôts a été validé par le Premier ministre. Son entrée en application, avant la fin de l’année en cours, sera marquée par une revalorisation salariale au profit des 23 000 travailleurs du secteur. L’augmentation salariale variera entre 8 000 et 13 000 DA, avec effet rétroactif à compter de janvier 2008. Suite...


FIN DES DEBATS SUR LA DÉCLARATION DE POLITIQUE GÉNÉRALE
Joutes verbales entre le RCD et le RND

Les débats autour de la déclaration de politique générale du gouvernement se sont achevés, lundi soir, à l’Assemblée populaire nationale. La Chambre basse du Parlement a été le théâtre de joutes verbales entre le Rassemblement pour la culture et la démocratie et le Rassemblement national démocratique. Le Front de libération nationale, principale force politique de l’Alliance présidentielle, s’est contenté d’observer. Suite...


SEULS DEUX DÉPUTÉS ONT OSÉ ÉVOQUER SON CAS
Mohamed Gharbi s’invite à l’Assemblée

Son nom est Khemissa Guergour. Elle est députée du Mouvement national d’espérance, élue de la wilaya de Médéa. Suite...


BAC 2011
Ce qu’il faut savoir

Une nouveauté pour l’examen du bac cette année : les candidats pourront effectuer leur inscription via internet. La méthode classique reste toujours de mise, cependant. Suite...


LA JUSTICE LES CONSIDÈRE EN FUITE
Les avocats exigent la présence de Hassan Hattab et de Abderezzak Le Para

Inscrit à l’ordre de la session criminelle actuellement en cours, le procès des trois chefs de l’organisation terroriste le GSPC, Hassan Hattab, Amari Saïfi connu sous le sobriquet de Abderezzak Le Para, et Droukdel Abdelmalek est reporté à une date ultérieure. La décision a été prise par la présidente du tribunal criminel en raison de l’absence des mis en cause. Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site