Dimanche 07 novembre 2010
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Le Soir Santé
Culture
Société
Monde
Chronique du jour
Pousse avec eux
Edition du jour
 
 
 
Nos archives en HTML


         Société
GRAFFITIS DANS LES CITÉS
Harraga en tag

Amour, politique, sport, rêve d’exil, les murs de nos cités sont maculés de graffitis. Sorte de gravures rupestres modernes. Peinturlurées à la bombe aérosol ou au marqueur, nos façades en disent long sur les désirs refoulés, les fantasmes, les rêves cachés et les frustrations de ces taggers de l’ombre. «On écrit sur les murs à l’encre de nos veines, on dessine tout ce que l’on voudrait dire, on écrit sur les murs la force de nos rêves, nos espoirs en forme de graffitis», chante Demis Roussos dans l’une de ses chansons de la fin des années 1980. Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site