Dimanche 28 novembre 2010
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Le Soir Santé
Culture
Société
Contribution
Chronique du jour
Pousse avec eux
Edition du jour
 
 
 
Nos archives en HTML



QUATRIÈME JOUR DU PROCÈS DE L’AFFAIRE DU NAUFRAGE DU BÉCHAR
La défense, magistrale, plaide l’acquittement

Magistrale était la plaidoirie de Me Mokrane Aït Larbi, hier, quatrième jour du procès des ex-cadres de la Cnan. Ainsi, l’avocat des prévenus Ikhedelane et Zaoui a, cinquante-cinq minutes durant, tenu en haleine l’assistance. Sixième avocat à intervenir sur la douzaine assurant la défense des six cadres de la Cnan, Mokrane Aït- Larbi a donné aux plaidoiries une dimension à la hauteur de l’évènement. Suite...


INITIÉE PAR LA COORDINATION POUR SA LIBÉRATION
Une journée de grève de la faim collective pour Mohamed Gharbi

La Coordination pour la libération de Mohamed Gharbi a observé, hier, une grève de la faim d’une journée, en solidarité avec le moudjahid Mohamed Gharbi. Suite...


DES CHAUFFAGES NON CONFORMES EN CIRCULATION
Le souffle de la mort

Le froid est bien installé. Et comme chaque année à la même période, le décompte morbide des décès par inhalation du monoxyde de carbone a débuté. 46 personnes ont péri, de janvier à octobre 2010, selon la Protection civile. Suite...


MÉDICAMENTS
Vers une centrale d’achats algéro-tunisienne

L’Algérie et la Tunisie se sont mises d’accord pour revenir au principe des achats groupés de médicaments. La démarche débutera vers le début de l’année prochaine. C’est ce qu’a annoncé, hier, le ministre de la Santé, Djamel Ould Abbès. Suite...


ELLE APPARTIENT À LA FAMILLE HARIRI
«Va-t-on vers la mort programmée de Radio Orient ?»

De notre bureau de Paris, Khedidja Baba-Ahmed
Plan de réorganisation ou encore de restructuration : ces doux euphémismes sont convoqués par tous les patrons qui s’apprêtent à remercier en douce une partie de leurs salariés. Sur un effectif de 70 salariés, les responsables de la station arabe privée de la famille Hariri, Radio Orient, s’apprêtent à en licencier plus de la moitié. «C’est la mort programmée de cette station» si des décisions ne sont pas prises, nous dit le journaliste algérien Djillali Benchikh (syndiqué CFDT) qui travaille dans cette radio depuis 12 ans.
Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site