Lundi 28 Mars 2011
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Sports
Femme magazine
Corruptions
Culture
Société
Monde
Contribution
Chronique du jour
Pousse avec eux
Edition du jour
 
 
 
Nos archives en HTML
Le regard de Nordine Boukrouh


         Corruptions
POURQUOI LES BANQUES OCCIDENTALES FACILITENT L’ACCUEIL DES AVOIRS DÉTOURNÉS ?
L'argent des tyrans n'a pas d'odeur

Actualité militaire oblige, c'est une question toute simple, donc redoutable, qui devrait tarauder les esprits : l'intervention en Libye aurait-elle été nécessaire si les banques occidentales avaient refusé de faire fructifier les avoirs du colonel Kadhafi et de son clan ? Si elle aboutit, la traque de la fortune des dictateurs et présidents déchus d'Afrique du Nord comme du Proche-Orient, ainsi que celle de leurs proches, devrait confirmer une nouvelle fois que, pour le secteur bancaire, l'argent n'a pas d'odeur. Suite...


A LIRE : ARMES DE CORRUPTION MASSIVE : SECRETS ET COMBINES DES MARCHANDS DE CANONS(*)
Politique et business entre la France et la Libye font mauvais ménage

Dans l’enquête très fouillée qu’il publie sur les contrats d’armement internationaux, le journaliste Jean Guisnel, de l’hebdomadaire français Le Point, consacre un chapitre édifiant à la tumultueuse relation d’affaires entre la Libye et la France. Suite...


La reconstruction après le séisme, un enjeu pour la mafia japonaise

Au lendemain du séisme et du tsunami qui ont frappé le Japon, les premiers arrivés sur place n'étaient ni les ONG ni même l'armée. Les yakuzas, la mafia japonaise, ont dépêché des centaines d'hommes et des dizaines de camions chargés de couvertures, de nouilles lyophilisées, de lampes de poche et de couches pour bébé. Suite...


A VOIR SUR ARTE LE VENDREDI 1er AVRIL
Ce monde arabe qui bouge

La chaîne de télévision franco-allemande Arte consacre une soirée «théma» au «Monde arabe qui bouge», le vendredi 1er avril, à partir de 21h05, heure algérienne. Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site