Mercredi 7 Décembre 2011
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Sports
Femme magazine
Le Soir Auto
Culture
Monde
Chronique du jour
Pousse avec eux
Edition du jour
 
 
 
Nos archives en HTML


         Actualités
Témoignage
AMIROUCHE ET SI EL HAOUÈS
Comment nous avons retrouvé les dépouilles

Par Chérif Mahdi
(officier à la retraite et secrétaire général de l’état-major de l’ANP de 1963 à 1967)
Houari Boumediène et Abdelkader Chabou avaient imposé le silence sur la découverte, en décembre 1962, des corps de Amirouche et d’El Haouès. Ces deux responsables du MDN, une fois morts, Cherif Mahdi, ne craignant plus pour sa vie, et après avoir consulté le deuxième homme également au courant, en l’occurrence Abdelhamid Djouadi, et obtenu son plein accord, Cherif Mahdi avait décidé de parler, ce qu’il avait dit avait fait l’effet d’une bombe. Le pouvoir de Chadli avait été remué de fond en comble. Ce qu’avait révélé si Chérif permettra de retrouver les dépouilles mortelles des deux colonels morts au combat en mars 1959, mais ces révélations étaient tellement explosives qu’il n’en sera jamais fait état. Cherif Mahdi, officier en retraite, ancien secrétaire général de l’état-major de 1963 à 1967, fait aujourd’hui œuvre de salubrité historique en dévoilant la vérité. Il dit quand, comment et par qui les restes des deux martyrs ont été retrouvés et surtout par qui et pourquoi ils ont été frappés de séquestre. L’Histoire lui en sera reconnaissante.
Suite...


AMIROUCHE ET SI EL HAOUÈS
Pourquoi Boumediène a séquestré les dépouilles (2re partie et fin)

Par Mohamed Maârfia (moudjahid)
-La peur règne. Le général Challe recueille déjà le fruit du travail de sape effectué par Godard et...
-Houari Boumediène, au moment où tombe Amirouche, n’avait pas encore l’envergure qui sera la sienne un an et demi plus tard. Il n’était pas en Tunisie...
-«Amirouche est mort, reste à tuer sa légende.» Deux hommes vont s’y employer, Godard et Boumediène. Le premier par la calomnie, le second par...
Suite...


LE BONJOUR DU «SOIR»
32 ans après, la haine court toujours !

Par Maamar Farah
Des quatre coins du pays, des amis lecteurs me demandent avec insistance de répondre à l’actuelle campagne de dénigrement qui touche Boumediène, l’un des hommes d’Etat les plus aimés du peuple algérien. Je pense que l’auteur de ces graves accusations est plus avisé que moi et a en sa possession des dossiers qui étayent ses dires.
Suite...


L’ANNONCE ÉMANE DE YOUCEF YOUSFI
La loi sur les hydrocarbures sera revue

La loi 05-07 sur les hydrocarbures, amendée en 2006, sera revue pour stimuler l’investissement étranger dans l’exploration. L’annonce, rapportée par l’Agence nationale de presse, émane du ministre de l’Energie et des Mines, Youcef Yousfi, hôte à Doha (Qatar) du 20e Congrès mondial du pétrole. Suite...


MINE DE TIREK–AMESMESSA DE TAMANRASSET
Sonatrach reprendra les actions de l’australien GMA

Le groupe Sonatrach va reprendre la totalité des actions et intérêts de son partenaire australien GMA-ressources dans l’entreprise Enor, l’exploitant de la mine d’or de Tirek-Amesmessa de Tamanrasset. Suite...


VOTE DU PROJET DE LOI SUR LES PARTIS POLITIQUES
L’émancipation partisane ajournée

L’activité partisane en particulier et la vie politique en général n’évolueront pas dans un meilleur cadre législatif que celui, extrêmement contraignant, dans lequel elles ont évolué jusque-là. La loi organique sur les partis politiques, votée hier par l’Assemblée populaire nationale (APN), reconduit toutes les barricades administratives qui se sont toujours dressées devant l’émancipation politique. Suite...


SELON L’AMBASSADEUR US À ALGER
Les USA suivent «avec intérêt» les évolutions des réformes

Le département d’Etat américain suit avec «intérêt» la progression des réformes politiques engagées par le pouvoir algérien au lendemain des émeutes de janvier dernier. Suite...


BOUGUERRA SOLTANI, PRÉSIDENT DU MSP :
«Je ne serai jamais ministre»

Le président du MSP, Aboudjera Soltani, est catégorique : le courant islamiste prendra le pouvoir en Algérie en 2012. Sa certitude, il l’a publiquement affichée dans un entretien publié hier sur le journal Djazair News dans sa version arabophone. Suite...


À L’APPEL DU CLA
Vers la paralysie des lycées ?

Le Conseil des lycées d’Algérie a appelé les enseignants du secondaire à boycotter les cours aujourd’hui dans le cadre d’un mouvement de grève. Le débrayage coïncide avec le début aujourd’hui du référendum sur la gestion des œuvres sociales. Suite...


IL ESTIME QUE LES DEUX SYNDICATS TROMPENT L’OPINION PUBLIQUE
Le SNTE tire à boulets rouges sur le Cnapest et l’Unpef

La guerre entre les syndicats du secteur de l’éducation sur le mode de gestion des œuvres sociales de l’éducation connaîtra son épilogue aujourd’hui lors d’un vote décisif. Le Syndicat national des travailleurs de l’éducation (SNTE), qui tente son ultime campagne de sensibilisation, accuse les deux syndicats, qui se positionnent en faveur d’une gestion centralisée, d’avoir mené une campagne de désinformation. Suite...


COLLOQUE SAMEDI 17 DÉCEMBRE À PARIS
«L’Algérie et la France au XXIe siècle»

De notre bureau de Paris, Khadidja Baba-Ahmed
Un colloque bien particulier que celui qui se tiendra samedi 17 décembre à l’Assemblée nationale. L’Organisateur est l’Association France-Algérie, AFA, présidée depuis peu par Jean-Pierre Chevènement. Le thème ? «L’Algérie et la France au XXIe siècle», tout un programme ! Quant aux intervenants, qu’on en juge : d’un côté comme de l’autre de la Méditerranée, d’anciens Premiers ministres ; des ministres en poste, des opérateurs économiques et des financiers ; des universitaires et ô nouveauté, des hommes de lettres : écrivains, cinéastes et journalistes. Outre cette rencontre, d’autres manifestations sont programmées ces temps-ci en France et beaucoup de va-et-vient entre les deux pays, après une somnolence profonde et qui donne l’impression que quelque chose bouge et à un très haut niveau.
Suite...


EXPLOSION D’UNE BOMBE À AOMAR
Un patriote tué et deux autres blessés

Hier, aux environs de 9 heures du matin, une bombe de fabrication artisanale a explosé au passage d’un véhicule de patriotes chargés de la sécurisation du gazoduc Hassi-Rmel – Dellys, au village de Krarib, situé au nord de la commune d’Aomar, à 22 km au nord-ouest de Bouira, causant la mort d’un patriote et la blessure de deux autres. Suite...


POUR DÉFENDRE LA MÉMOIRE DE LEUR COLLÈGUE ASSASSINÉE PAR SON MARI
Les cadres et travailleurs de l’APC de Kouba se rassemblent

Les responsables, élus et travailleurs de l’APC de Kouba se rassemblent aujourd’hui pour dénoncer le sauvage assassinat de leur collègue, égorgée par son mari. Ils s’insurgent ainsi contre l’atteinte à la réputation de la défunte dont ils comptent honorer la mémoire. Suite...


DIVORCES
Les avocats plaident pour la médiation familiale

Les avocats demandent l’instauration de la médiation familiale dans le procédé du divorce. Pour eux, la mésentente dans le couple entraîne souvent la violence et le divorce. Suite...


GESTION DES RISQUES
Toujours pas de stratégie intersectorielle

En dépit des 14 types de risques répertoriés auxquels font face de manière régulière les différentes régions du pays, la réponse des pouvoirs publics continue de se faire dans l’urgence loin de toute stratégie. Suite...


SALON NATIONAL DE L’INNOVATION
Des inventions et des ambitions à encourager

Le fait marquant de cette première édition du Salon de l’innovation, selon le DG de la promotion de la PME, Brahiti Amouri, consiste dans le positionnement des inventions dans la filière industrielle. Suite...


LA BANQUE AFFICHE DE FORTES PERSPECTIVES À L’HORIZON 2015
Société Générale Algérie se porte bien

Société Générale Algérie (SGA), filiale à 100% de la banque française Société Générale, se porte bien et affiche de fortes ambitions à l’horizon 2015. Chérif Suite...


TIPASA
Des projets inachevés sur le site de cap Rouge à Cherchell

En forme de corne, le site de cap Rouge, distant de 2 000 m du centre de Cherchell, pénètre profondément la mer, sur plusieurs dizaines de mètres. Ce site était prévu pour abriter plusieurs projets semi-urbains de grande envergure qui s’étendraient, selon ses concepteurs, sur une superficie de 48 ha. Suite...


JOURNÉES AURÉSIENNES DE MÉDECINE
Le cancer en nette progression

L’association universitaire des rencontres et d’échanges en santé Aurèsanté a organisé, les 3 et 4 décembre, les deuxièmes journées aurésiennes de médecine avec pour thème «Le cancer en Algérie : réalités et perspectives». Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site