Lundi 26 Décembre 2011
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Sports
Femme magazine
Corruptions
Culture
Société
Contribution
Chronique du jour
Pousse avec eux
Edition du jour
 
 
 
Nos archives en HTML



LE BONJOUR DU «SOIR»
El Hadjar, ce n’est pas en Nouvelle-Zélande !

Par Maamar Farah
Alors que les ouvriers de la tuberie d’El Hadjar, lancée au prix de lourds sacrifices dans les années 1970 grâce à la politique audacieuse des industrialistes, se posent des questions sur l’avenir de leur unité boudée par les entreprises nationales, voilà que la plus importante société algérienne leur porte un coup de poignard dans le dos.
Suite...


AFFAIRE SONATRACH
Des commissions rogatoires seront lancées

Des commissions rogatoires ont été lancées par le juge instructeur relevant du pôle judiciaire à l’encontre d’au moins cinq personnes poursuivies dans l’affaire Sonatrach. L’information a été donnée, hier, par le procureur général près la cour d’Alger, lors d’une conférence de presse animée en marge de l’ouverture de l’année judiciaire au niveau de ladite cour. Suite...


LE MINISTRE DES TRANSPORTS À CONSTANTINE
Tou satisfait des retards

En dépit du retard qu’accuse le chantier du tramway de Constantine, notamment dans sa partie située à l’intérieur du tissu urbain et la trémie de Che Guevara, Amar Tou, ministre des Transports, s’est dit «satisfait» du taux d’avancement des travaux. Suite...


BLIDA
Un faux policier sous les verrous

Les éléments de la police judiciaire de la Sûreté de wilaya de Blida viennent d’arrêter un jeune homme de 32 ans qui se faisait passer pour un policier pour arnaquer ses victimes, toutes des filles âgées de plus de 30 ans en leur promettant le mariage. Suite...


FOOTBALL
ILS ONT REMPORTÉ LEUR DUEL FACE À L’USM ALGER
Les Sétifiens dans la peau de champions

Les Sétifiens ont remporté une victoire de choix qui leur permet d'être sacrés champions d'automne. De bon augure pour la suite. Suite...


Contribution
26 décembre 1991 : le marché des dupes

Par Badr’eddine Mili(*)
«L’homme est fait pour être debout»
(Publicité)
J’avais longuement hésité avant de me livrer à l’écriture de ce texte de crainte de paraître subjectif et de tomber dans le piège du nombrilisme auquel l’acteur et le témoin de l’Histoire immédiate que je fus pouvaient risquer de se laisser entraîner. Je ne me suis finalement résolu à sacrifier à l’exercice qu’en mesurant combien mon témoignage pouvait, par sa valeur pédagogique, et mieux qu’une thèse politique, prétendument savante, servir à éclairer à la fois l’historien, le chercheur et l’opinion des jeunes de moins de trente ans, en leur fournissant des matériaux bruts sur des événements dont le moins que l’on puisse dire est qu’ils furent gros de drames aux conséquences désastreuses pour leur vie, même s’ils ne les avaient pas directement subi et que la mémoire collective a engrangés, à jamais, parfois en les refoulant, avec leur écheveau de facettes, certaines apparemment lisibles et d’autres d’une opacité désarmante.
Suite...


GASTRONOMIE ET GLACES ITALIENNES À ALGER
Mama mia !

Rosso Pomodoro, Bueno Gelato, Dolce, Via Veneto, Dolce Vita, Mezzo Mezzo Yogorino Italy… A voir toutes ces enseignes, on se croirait au pays d’Andrea Bocelli. Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site