Lundi 9 Janvier 2012
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Sports
Femme magazine
Corruptions
Culture
Monde
Chronique du jour
Pousse avec eux
Edition du jour
 
 
 
Nos archives en HTML


         Corruptions
OPACITÉ FINANCIÈRE
Comment les multinationales pétrolières et minières se moquent du fisc et des États

Ne payer que 6% d’impôts quand on gagne 4 milliards de dollars par an, c’est possible ! Les multinationales Glencore, Chevron ou BP s’y attellent. Et débordent d’imagination pour multiplier les filiales dans les paradis fiscaux ou «les juridictions secrètes». Quant au groupe pétrolier français Total, il est le champion toutes catégories de l’opacité. C’est ce que révèle un rapport de la coalition «Publiez ce que vous payez». L’Algérie est un des pays «victimes» de cette opacité financière, avec la «complicité» des pouvoirs publics. Suite...


COMMENT LES RÉGIMES DU MAGHREB ET DU MOYEN-ORIENT OSENT ENCORE DISCOURIR SUR LA NÉCESSAIRE IMPLICATION DE LA SOCIÉTÉ CIVILE ?
La Conférence arabe sur la lutte contre la corruption adopte son plan d’action 2012-2013

Les travaux de la 3e Conférence annuelle du réseau arabe pour le renforcement de l'intégrité et la lutte contre la corruption ont pris fin il y a quelques jours à Fès au Maroc, après avoir adopté le plan d'action 2012- 2013 qui prévoit le renforcement des capacités des instances non gouvernementales, la mise en œuvre effective de la Convention des Nations unies pour la lutte contre la corruption dans les pays arabes, et ce, en misant notamment sur la prévention et l'échange d'expertises entre les pays membres du réseau, ainsi que la mise en place d'actions visant l'évaluation du degré d'investissement des pays arabes dans la lutte contre la corruption et le renforcement des capacités des enquêteurs et des investigateurs. Suite...


En Inde, le projet de loi contre la corruption ne passe pas

Le gouvernement indien et le Parti du congrès au pouvoir ont échoué à faire passer au Parlement une loi phare mais controversée sur la lutte anti-corruption, le jeudi 29 décembre 2011. Suite...


Des mots pour le dire
Le pétrole ou l’emprise des dictateurs sur les populations

«Où a-t-on vu que le pétrole avait jamais été en Afrique source de progrès et de bien-être pour les populations autochtones ? Ce qui est arrivé chaque fois, c’est toujours exactement le contraire : chez nous, qui dit pétrole dit malédiction des populations, dictature, violence, guerre civile. Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site