Mercredi 18 Janvier 2012
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Sports
Femme magazine
Le Soir Auto
Culture
Société
Contribution
Chronique du jour
Voxpopuli
Pousse avec eux
Edition du jour
 
 
 
Nos archives en HTML


Actualités : CORPS COMMUNS
Sit-in le 23 janvier devant l’annexe du ministère de l’Éducation


Les corps communs reconduisent leur mouvement de protestation pour une semaine. Ils prévoient aussi venir de toutes les régions du pays pour se rassembler le 23 janvier devant l’annexe du ministère de l’Education nationale, au Ruisseau (Alger), selon le Syndicat national des travailleurs de l’éducation.
F.-Zohra B. Alger ( Le Soir) : Après une semaine de débrayage, les corps communs ont décidé de reprendre la protestation en lançant un autre mouvement de grève ce lundi. Selon M. Aït Hamouda chargé de la communication du SNTE, «cette décision est justifiée par la réaction du ministre de l’Education nationale qui a déclaré a partir de Tamanrasset que le taux de suivi de la grève était estimé à 2%». Le syndicaliste dénoncera, en outre «le mépris affiché par la tutelle envers les corps communs». Pour M. Aït Hamouda, la grève a largement mobilisé les travailleurs et a atteint un taux de participation de 80% au niveau national. La mobilisation a été cependant plus importante à l’est du pays où le taux est estimé à 95 %, selon le SNTE. Les travailleurs en grève attirent l’attention sur le fait qu’il n’y ait pas eu de réaction de la tutelle alors que la situation sanitaire se dégrade au niveau des établissements du territoire national. Ceci en plus du fait que les cantines soient fermées, privant les écoliers du déjeuner. Ceci notamment dans les régions de l’intérieur du pays. «Devant cette situation, les corps communs ont décidé de venir de toutes les wilayas du pays pour se rassembler ce lundi 23 janvier devant l’annexe du ministère de l’Education», a déclaré M. Aït Hamouda. Les syndicalistes dénonceront, par ailleurs, « les dépassements et les tentatives d’intimidation subis par les grévistes dans certains établissements de l’intérieur du pays». Les corps communs revendiquent notamment une revalorisation de leurs salaires qu’ils jugent dérisoires.
F-Z.B.

Nombre de lectures : 401

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site