Mercredi 18 Janvier 2012
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Sports
Femme magazine
Le Soir Auto
Culture
Société
Contribution
Chronique du jour
Voxpopuli
Pousse avec eux
Edition du jour
 
 
 
Nos archives en HTML


Des envies de fermer les yeux dans l’espoir
d’oublier comment les rouvrir !

Par Hakim Laâlam  
Email : laalamh@yahoo.fr
55% des Algériens refusent qu’une femme devienne présidente de
la République. Et les 45% restants ?

Ils se tâtent !

Des envies d’île déserte. Des envies très fortes. Des envies de bazarder mon téléphone mobile. Des envies très fortes. Des envies de débrancher pour toujours mon lap-top. Des envies très fortes. Des envies de résilier mon contrat ligne mixte-téléphone et Internet. Des envies très fortes. Des envies de ne plus ouvrir un journal. Des envies très fortes. Des envies de mettre sur cales la voiture et de fermer à double tour la porte de l’appartement. Des envies très fortes. Des envies d’envoyer valdinguer la porte, l’appartement et surtout l’œil de bœuf et la sonnette. Des envies très fortes. Des envies de stop-bruit. Des envies très fortes. Des envies d’amnésie. Des envies très fortes. Des envies de désensibilisation totale. Des envies très fortes. Des envies de surdité et d’autisme. Des envies très fortes. Des envies de monde intérieur clôturé de barbelés acérés et gardé par des dobermans sans lien de parenté avec ceux du FLN. Des envies très fortes. Des envies d’évasion interne et sans destination connue. Des envies très fortes. Des envies de téléportation sans vrai plan de vol et avec un risque zéro de me crasher ici. Des envies très fortes. Des envies d’aéroports avec des billets en aller simple. Des envies très fortes. Des envies de fausses adresses. Des envies très fortes. Des envies de déguisement. Des envies très fortes. Des envies de papiers falsifiés et d’identité nouvelle. Des envies très fortes. Des envies de faux nez et de vrai départ. Des envies très fortes. Des envies de rumeurs de disparition non démenties. Des envies très fortes. Des envies de brûler les bouts de mes doigts et les empreintes qui vont avec. Des envies très fortes. Des envies d’écouter seul pousser mes rides au coin de nulle part, à la croisée de rien du tout, avec pour seul but d’arriver au centre d’ailleurs. Des envies très fortes. Des envies de fermer les yeux. Des envies très fortes. Des envies de les rouvrir et de découvrir que tout a disparu entre-temps. Des envies très fortes. Des envies de passer l’éponge sur avant, sans en laisser une miette aux chiens renifleurs. Des envies très fortes. Des envies de caves humides et de provisions pour longtemps. Des envies très fortes. Des envies de refermer le livre à force de me cogner aux pages. Des envies très fortes. Des envies de calfeutrer ma porte avec des lambeaux de nuages transitant par erreur au-dessus d’un chez moi pathétique. Des envies très fortes. Des envies de ne plus avoir envie. Des envies tellement fortes que cela en devient nausée. Des envies de dormir sur une étagère du service des objets trouvés avec consigne ferme au policier de permanence de ne pas me réveiller avant le prochain départ de l’arche de Noé. Des envies très fortes. Voilà les seules envies dont j’ai… envie lorsque je lis les résultats de ce sondage arabo-américain publié hier par plusieurs journaux et qui nous apprend, entre autres, que 60% des Algériens veulent des lois respectueuses de la Charia. Que 55% des Algériens refusent qu’une femme devienne 1er ministre ou présidente de la République. Ou encore que 34% des femmes algériennes autorisent leurs maris à prendre une seconde épouse. Des envies de me demander de plus en plus si ça vaut encore le coup de fumer du thé pour rester éveillé à ce cauchemar qui continue. Des envies très fortes.
H. L.
P. S. : Je serai demain jeudi, à 16 heures, à l’Institut français d’Annaba, 8 boulevard du 1er-Novembre-1954. Je vous y donne rendez-vous pour une rencontre sans chichi. Juste l’occasion de papoter un peu, d’échanger, sans prise de tête.
Le Fumeur de Thé

Nombre de lecture : 3984

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site