Mercredi 25 Janvier 2012
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Sports
Femme magazine
Le Soir Auto
Culture
Société
Contribution
Chronique du jour
Voxpopuli
Pousse avec eux
Edition du jour
 
 
 
Nos archives en HTML



LE BONJOUR DU «SOIR»
La harga du futur

Par Maamar Farah
Dans un article paru en… 1900, un ingénieur américain imaginait le monde et ses techniques en l'an 2000. Beaucoup de ces prédictions se sont révélées exactes comme : l'air climatisé, le chauffage central, les plats préparés, les appareils photos numériques en couleur, le TGV, la télévision, le téléphone portable, le métro…
Suite...


LES HOSPITALO-UNIVERSITAIRES REVIENNENT À LA CHARGE
Grève et blocage des examens

Reprise de la grève dès aujourd’hui dans les CHU. Les hospitalo-universitaires renouent avec la contestation. Dès dimanche, ils boycotteront des examens de médecine, de pharmacie et de chirurgie dentaire. Suite...


LES REVALORISATIONS SALARIALES NE SONT PAS DE LEUR GOÛT
Colère des journalistes de la radio et de la télévision

Ça grogne du côté du 21, boulevard des Martyrs, à Alger. Habitués qu’ils sont à couvrir et à subir les événements, les journalistes de la radio et de la télévision en ont, eux-mêmes, créé un, ce mardi, et ce, en tenant un sitin à l’intérieur même de leur établissement, suscitant la curiosité des passants. Suite...


OUVERTURE DES FRONTIÈRES ENTRE L’ALGÉRIE ET LE MAROC
Rabat suggère de soumettre le dossier à la commission mixte

Alger et Rabat ont, semble-t-il, résolu de conforter les assises déjà établies de la coopération sectorielle avant d’ouvrir le dossier des questions lourdes mais surtout qui fâchent. Insistant, jusqu’à une date récente, sur la réouverture des frontières fermées depuis 1994, le Maroc s’abreuve désormais de patience. Suite...


SEULES 60 AGENCES AUTORISÉES À ORGANISER LA OMRA
Les voyagistes menacent d’aller vers une année blanche

Les propriétaires d’agences de voyages ne décollèrent pas suite à la décision prise par le consul d’Arabie saoudite qui a limité à 60 le nombre des agences autorisées à organiser la omra. Les voyagistes menacent ainsi d’aller vers une année blanche et de boycotter la saison de la omra. Suite...


PROCÈS DE L’EX-MAIRE DE ZÉRALDA
5 ans de prison ferme et un million de dinars requis par l'accusation

Cinq ans de prison ferme et un million de dinars de dommages et intérêts ont été requis, hier, par la représentante du ministère public près le tribunal de Hadjout à l’encontre de l’ex-maire de Zéralda. Le réquisitoire a duré plus d’une trentaine de minutes, lors desquelles la juge a reconnu l’ex-maire «coupable d’escroquerie, d’abus de confiance et trafic d’influence». Suite...


ELLE ÉTAIT DISSIMULÉE DANS UN SAC EN PLASTIQUE ET PLACÉE DANS UN ENDROIT TRÈS FRÉQUENTÉ
Une bombe désamorcée à Bouira

Hier matin, l’irréparable a failli être commis par une bombe dissimulée par des terroristes dans un sac en plastique et placée près de la voie ferrée, non loin d’un passage non gardé d’où passent quotidiennement des centaines d’étudiants venant de la gare routière de Bouira vers l’Université Akli-Mohand Oulhadj. Suite...


COMMUNIQUÉ DU RCD
Pressions sur El Watan: menaces sur les démocrates

Le quotidien francophone El Watan vient de se voir notifier une mise en demeure qui le somme de débourser la faramineuse somme de 22 milliards de centimes qui porterait sur des charges sociales concernant une certaine catégorie de ses personnels. Suite...


Le fils d’Aboudjerra

Jusqu’ici, on croyait qu’Aboudjerra Soltani n’aimait pas trop les cultures occidentales et on pensait qu’il avait inculqué cette haine à ses propres enfants. Suite...


RÉVOLUTIONS ARABES
III- La lampe d’Aladin

Par Noureddine Boukrouh
noureddineboukrouh@yahoo.fr
Les partis islamistes vainqueurs en Tunisie et en Égypte donnaient l’impression d’être complexés par les conditions de leur victoire (pas assez nette dans le premier cas, compromettante dans le second) et effrayés par les problèmes qui les attendent. Ils ont fait dans leurs discours et leurs déclarations à la presse, surtout occidentale, les premières concessions en se voulant rassurants sur l’Etat de droit, la société civile, la démocratie et les accords internationaux. D’où un certain adoucissement de leurs propos. Ils n’ignorent pas qu’ils vont être observés comme des extraterrestres, qu’aucun faux pas ne passera inaperçu, et qu’aucune erreur ne leur sera pardonnée.
Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site