Lundi 30 Janvier 2012
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Sports
Femme magazine
Corruptions
Culture
Chronique du jour
Voxpopuli
Pousse avec eux
Edition du jour
 
 
 
Nos archives en HTML


         Chronique du jour
KIOSQUE ARABE
Les héritiers présomptifs d’Ibn Al-Baz

Par Ahmed Halli
halliahmed@hotmail.com

S'il est vrai, selon l'adage, que c'est en forgeant que l'on devient forgeron, le président transitoire tunisien Moncef Marzouki devrait finir comme prédicateur islamiste à la télévision. Qu'on en juge : d'abord, pour montrer qu'il joue le jeu à fond, il déploie une passion et un enthousiasme qui surprennent ses propres alliés pour défendre le changement providentiel qu'il perçoit chez les islamistes. Il fait mieux encore en attaquant à tout bout de champ les extrémistes de gauche, son camp de base, comme pour mieux nier l'existence d'un extrémisme islamiste. Dans la foulée, il s'en prend aux médias français qui exagèrent le péril vert, ce qui est normal : quand on est dans la gueule du loup, on ne voit pas sa queue.
Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site