Lundi 29 Octobre 2012
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Corruptions
Culture
Contribution
Voxpopuli  
Kiosque arabe
Pousse avec eux
Edition du jour
 
 
 
Nos archives en HTML


         Actualités
LE BONJOUR DU «SOIR»
Voici les temps de l’indignité !

Par Maamar Farah
Le jeune Aghilès, enlevé en Kabylie et dont on attendait la libération suite à la formidable mobilisation des populations locales, n’a pas eu la chance de ses prédécesseurs. Mais ce drame, déjà douloureux, a pris une dimension insupportable avec la nouvelle de son assassinat par ses propres «amis» !
Suite...


APRÈS UNE NUIT DE PRÉCIPITATIONS
La pluie bloque la capitale

Une nuit de pluie a suffi à inonder Alger. Hier dans la matinée, plusieurs quartiers de la capitale nageaient dans les eaux pluviales, à tel point que les éléments de la Protection civile ont dû intervenir pour débloquer la situation. Suite...


L’AXE ROUTIER DAR EL BEIDA-ALGER PARALYSÉ
Journée noire pour les automobilistes algérois

Alger a vécu une journée particulière, ce dimanche 28 octobre, premier jour de semaine. Les fortes chutes de pluie enregistrées la veille et à l’aube étaient à l’origine d’un embouteillage inextricable. Suite...


DISTRIBUTION DE GAZ BUTANE DURANT L’HIVER
Naftal se prépare et innove

Une quinzaine de microcentres enfûteurs de gaz butane sont mis en place progressivement par la société de distribution Naftal dans les zones montagneuses susceptibles d’être isolées par la neige. Suite...


ZOUBIR AROUS, PROFESSEUR DE SOCIOLOGIE, CHERCHEURASSOCIÉ AU CREAD :
«Notre société est devenue improductive»

Entretien réalisé par Brahim Taouchichet
Le regard du sociologue Zoubir Arous, que nous avons rencontré dans son fief au Cread (Centre de recherche en économie appliquée pour le développement) à l’Université de Bouzaréah (qui a besoin au demeurant d’un sérieux lifting), n’incite pas à l’optimisme. Sans être amer, il peut paraître excessif quant aux risques d’explosion sociale du fait des émeutes récurrentes, les sit-in de protestation, etc. Tout est fait selon lui pour que perdure un système à bout de souffle mais qui arrive toujours à rebondir. Acheter la paix sociale par les augmentations de salaires participe à la dilapidation des richesses nationales et encourage la paresse, la corruption et le gain facile. Jusqu’au budget de fonctionnement de l’Etat qui n’est plus constitué de la fiscalité générale mais de la rente pétrolière ! Société malade, absence de travail productif, Zoubir Arous en appelle au sursaut des consciences, au changement pacifique et consensuel qui nous épargnerait violences et malheurs…
Suite...


LA HAUSSE DE L’INFLATION, LE CHANGE PARALLÈLE, SUJETS DE DÉBATS
Laksaci aujourd’hui face aux députés

La hausse de l’inflation, la question du change parallèle, la gestion des dépenses publiques et le rôle des banques dans le financement de l’économie susciteront, certainement, le débat aujourd'hui des députés. Suite...


ACTIVITÉ DES BOULANGERS AU LENDEMAIN DE L’AÏD
Reprise mitigée

Hier, au lendemain de la fête de l’Aïd, l’activité commerciale n’avait pas encore repris son rythme normal. Pour ce qui est des boulangeries dans la capitale, beaucoup n’ont pas repris la production du pain, expliquant cette situation par l’absence de leurs ouvriers partis passer les fêtes dans leurs régions respectives. Suite...


SES FRÈRES D'ARMES ET SA FAMILLE SE REMÉMORENT LE COMMANDANT ALI BENNOUR
Recueillement et témoignages à Draâ El Mizan

Comme chaque 21 octobre, date anniversaire de l’exécution du commandant Ali Bennour, dit Ali Moh n’Ali, ses compagnons d’armes, son fils Hocine et l’APC de Tadmaït ont rendu, dimanche dernier, un vibrant hommage à celui qui a été assassiné par la France coloniale en compagnie d’un autre héros de la Révolution, Oukil Ramdane. Suite...


 

Dernier sondage
Estimez-vous que les commerçants ont globalement respecté l’instruction du gouvernement d’ouvrir durant l’Aïd ?
Oui : 19,70%
Non :
72,72 % 
Sans opinion: 7,58%

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site