Dimanche 14 avril 2013
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Le Soir Santé
Culture
Contribution
Ici mieux que la-bas
Pousse avec eux
Edition du jour
 
 
 
Nos archives en HTML


Régions : 2e SESSION ORDINAIRE DE L’APC DE SKIKDA
Le FLN dans la position d’opposant


Cinq mois après son élection, l’APC de Skikda a enfin procédé au remplacement du vice-président chargé de la santé, de l’hygiène et de la protection de l’environnement, Mohamed Laoudja, alité depuis le 28 novembre dernier, par Bougueroua Mohammed, l’un de ses dauphins dans la liste PRA, à la désignation des 9 délégués communaux et enfin à l’installation des 6 commissions permanentes.

Cette procédure n’a pas été du goût des membres FLN, dont 10 sur les 12 que compte leur représentation au sein de l’APC ont quitté la salle des délibérations, après avoir lu un communiqué dont nous détenons une copie. Il y est dénoncé ce qui suit : La non-programmation du règlement intérieur de l’assemblée et son adoption à l’ordre du jour de cette session, conformément à l’article 16 du Code Communal, la non-application de l’article 22 du Code Communal, notamment son 2e paragraphe, le non-respect des projets de délibérations proposés au vote de l’assemblée, et ce, en prenant en considération uniquement l’adoption à l’unanimité que celle de la majorité compte tenu du fait que le parti FLN a souvent refusé de voter, l’ajout d’autres noms à la composante des commissions permanentes (constituées le 12/02/2013) de crainte de les voir présider par les élus FLN, le retard de 2 mois dans la mise en application de l’article 36 du Code communal, relatif à l’élection par chaque commission de son président. Les contestataires se désengagent également de toute responsabilité quant au choix du P/APC, lié à la désignation des vice-présidents (article 70 du Code communal) et des délégués communaux (article 134). Sur ce, les membres FLN réfutent toute allégation stipulant leur rejet de toute prise de participation dans les décisions qui engagent l’avenir du développement de Skikda, puisque n’ayant jamais été sollicités pour cela. Dans son intervention, le maire de Skikda, Chebli Mohammed-Ramzi, a catégoriquement nié ces propos, en affirmant qu’une proposition a été faite au FLN pour prendre part aux actions liées au fonctionnement de l’assemblée, sans que ce dernier daigne répondre favorablement. Faisant dans l’ambiguïté ou la réserve, le P/APC a expliqué cette sortie protestataire par d’autres considérations que celles explicitement dénoncées. Un laconique «je garde ça pour moi », entonné en conclusion de ce sujet, a suffi pour laisser la salle sur sa faim. Fait nouveau, l’APC disposera de 9 délégations. Auparavant, 4 d’entreelles existaient, mais d’une manière informelle. Il s’agit de Bouabaz (Nefla Lamine à sa tête), Sidi Ahmed (Mokhbi Abdelawahab), Boulekroud (Rabah Baghloul) et Zeramna (Meziane Habiba), qui désormais ont vu le jour avec un arrêté de création par délibération et seront dotées incessamment, pour les 3 dernières, d’antennes communales. Les 5 autres sont : les Frères Bouhadja (Laib Samir), Bouyala (Ouadi Anissa), Stora (Nefla Ahmed), 8-Mai- 45 (Ben Mrabet Ramdane), Larbi- Ben-M’Hidi (Laifa Youcef). Cette décision a été précédée, il y a quelques jours de cela, par la désignation d’adjoint des délégués, sorte de secrétaire général, garant de la loi, au niveau de ces délégations. Lors de cette session, les membres ont élu les présidents des 6 commissions (finances et patrimoine, santé et environnement, urbanisme, tourisme et artisanat, hydraulique, agriculture et pêche, social et éducation et sports, culture et jeunesse) installées par vote. Plusieurs projets de délibération ont été adoptés par les 20 élus présents. Parmi les plus importants, nous citerons la réhabilitation du réseau AEP de la ville de Skikda, pour un montant de 450 millions de dinars (45 milliards de cts). L’opération qui sera lancée incessamment, touchera les sites de Sidi- Ahmed-Boulekroud, Stora (la cité Loukil) et Zeramna. A l’achèvement des travaux, le problème d’eau ne se posera plus, qui se traduira, selon les dires du maire, par la mise à terme de la circulation des réservoirs dans les quartiers de Skikda. L’APC a bénéficié d’une manne financière de l’ordre de 1 102 068 522 00 DA, générée par la moinsvalue. Elle sera régularisée lors de l’adoption du budget supplémentaire 2013. Bien que n’étant pas prévue à l’ordre du jour, la subvention accordée aux clubs sportifs a été approuvée par les élus. La JSMS a bénéficié de 100 millions de dinars, le WBS de 5 millions de dinars, la JSES et l’ABS de 3 millions de dinars chacune. Pour l’anecdote, la session a coïncidé, pur hasard, avec la journée mondiale de la maladie de Parkinson.
Zaid Zoheir

Nombre de lectures : 489

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site