Dimanche 14 avril 2013
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Le Soir Santé
Culture
Contribution
Ici mieux que la-bas
Pousse avec eux
Edition du jour
 
 
 
Nos archives en HTML


Régions : ELLE ÉCUMAIT LES QUARTIERS NORD DE LA VILLE DE ANNABA
Mise hors d’état de nuire d’une dangereuse bande de malfaiteurs


Une bande composée de quatre malfrats ayant commis ces derniers mois, plusieurs agressions avec menace à l’aide d’armes blanches dont le but est le vol de tout ce qui a de la valeur, a été mise hors d’état de nuire, ce dernier week end, par les éléments de la police judiciaire de la Sûreté de wilaya de Annaba.


Âgés entre 17 et 27 ans, les quatre malfaiteurs sont même accusés d’avoir entraîné la mort d’un jeune, il y a de cela quelques mois après avoir essayé de lui voler son portable. Devant sa résistance, l’un des malfrats qui utilisaient généralement un véhicule pour commettre leurs méfaits et s’éclipser aussi rapidement, l’aurait transpercé avec un couteau de boucher. Les membres de cette bande ont mis leur dévolu sur les quartiers nord de la ville, réputés pour leur calme et un certain isolement. Ils circulaient à longueur de journée et même le soir, à bord de leur véhicule à l’affut de proies généralement seules. Ainsi, jeunes filles, femmes, vieux et vieilles et même des hommes seuls sont détroussés, en plein jour, sous la menace d’armes blanches. Devant les nombreuses plaintes des victimes, les policiers ont mené leur enquête et sont arrivés rapidement à identifier les quatre éléments. C’est lors d’une tentative d’agression sur une vieille dame au niveau du boulevard Mostefa Benboulaid, situé également au nord de la ville que les policiers les ont pris la main dans le sac. Ils pensaient ne jamais être inquiétés, mais cette dernière agression les a perdus. Présentés le jour même de leur arrestation au parquet du tribunal correctionnel de Annaba, les quatre malfaiteurs ont été placés sous mandat de dépôt après leur audition. Il leur est notamment reproché, agression et vols de paisibles citoyens avec menaces à l’arme blanche et agression ayant entraîné un décès.
A. Bouacha

Nombre de lectures : 366

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site