Dimanche 14 avril 2013
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Le Soir Santé
Culture
Contribution
Ici mieux que la-bas
Pousse avec eux
Edition du jour
 
 
 
Nos archives en HTML


Régions : MISE EN PLACE DU COMITÉ DE SOLIDARITÉ RAMADANESQUE À TIARET
Les listes des bénéficiaires doivent être assainies


L’assainissement des listes des bénéficiaires des dons, la distribution des colis alimentaires à l’avance et l'amélioration de leurs contenus ainsi que la multiplication des visites d’inspection des restaurants, sont les principaux points retenus lors de l’installation mercredi dernier, du Comité de wilaya de solidarité en prévision du mois sacré 2013.


Cette rencontre à laquelle ont pris part tous les acteurs concernés, devait permettre a priori d’éviter les dépassements enregistrés l’an dernier au niveau de certaines communes où des dépôts de stockage de denrées alimentaires, ont été squattés par les citoyens. Dans d’autres localités, la population avait décrié les listes «truffées d’indus bénéficiaires», ce qui n’a pas été sans augmenter le nombre de faux démunis. La distribution tardive des produits, a été également déplorée dans quelques communes au point de susciter des désagréments parmi les nécessiteux. Beaucoup d’encre a coulé quant à la présence d’intrus dont certains ont des revenus. A ce sujet, le wali a donné des instructions fermes quant à l’épuration des listes pour que les dons parviennent aux vrais nécessiteux. «Les faux démunis doivent être rayés des listes», martè-la-t-il. Cette procédure devrait contribuer à coup sûr à l’amélioration du contenu des colis dont les prévisions avoisinent actuellement les 53 000 unités. Le dispositif de solidarité pour lequel une enveloppe globale de 21 millions de centimes a été dégagée grâce à un montage financier, envisage par ailleurs l’ouverture de 17 restaurants à travers la wilaya. A ce titre, l’apport éventuel des bienfaiteurs demeure plus qu’indispensable au vu du nombre des familles et des passagers qui se rabattent sur ces lieux pour aspirer à des repas chauds. Pour leur part, les services de la DAS, de la DSP, de la Protection civile, de l’APW, de la sécurité, de l’inspection générale de la wilaya et les élus locaux sont d’ores et déjà impliqués pour assurer d’emblée un suivi régulier de cette opération humanitaire. Cela dit, la réussite d’une telle action, demeure assujettie à la rigueur dans toutes ses formes loin de la nonchalance voire la connivence des uns et des autres concernant notamment l'établissement des listes des bénéficiaires devant cibler les vrais ayants droit.
Mourad Benameur

Nombre de lectures : 367

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site