Le Soir Santé : Le blanc d'œuf serait aussi
puissant qu'un médicament


Dans le blanc d’œuf, des protéines qui font baisser la pression artérielle Un constituant naturel de l’œuf, le RVPSL, peut faire expérimentalement autant baisser la pression artérielle que le captopril, un médicament anti-hypertenseur.
Ce constituant agit, comme le médicament, en inhibant une enzyme appelée enzyme de conversion ce qui bloque la production d’angiotensine — un vasoconstricteur. C’est ainsi que la pression artérielle diminue.
Cette découverte a été faite par l’équipe du Dr Zhipeng Yu, à l’Université de Jilin (Chine) en collaboration avec des chercheurs américains de Clemson University (Caroline du Sud) et présentée le 9 avril lors de la réunion de l’ American Chemical Society (ACS) qui s’est tenue du 7 au 11 avril à La Nouvelle-Orléans. Le RVPSL de l’œuf est un peptide – un ensemble d’acides aminés, c’est-à-dire l’un des matériaux de base des protéines. Il est contenu dans le blanc d’œuf. Administré à des rats qui développent spontanément une hypertension, il a fait baisser leur pression artérielle sans effets indésirables.
D’autres équipes ces dernières années ont identifié d’autres peptides du blanc d’œuf dotés des mêmes propriétés.
Selon le Dr Yu, les peptides du blanc d’œuf, absorbés naturellement avec l’œuf ou par la prise de suppléments pourraient être utilisés dans le traitement de l’hypertension.
Yu fait remarquer que la recherche a été effectuée avec une version du peptide chauffée à une température de 93°C environ, soit moins que les températures utilisées pour cuire un œuf. Cependant, d’autres études ont trouvé que les peptides gardent leurs effets bénéfiques sur la pression artérielle après une cuisson à haute température.





Source de cet article :
http://www.lesoirdalgerie.com/articles/2013/04/14/article.php?sid=147757&cid=10