Mardi 5 avril 2016
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Le Soir Retraite
Culture
Monde
A fonds perdus  
Soit dit en passant  
Digoutage
Faits divers
Pousse avec eux
Edition du jour
 
Nos archives en HTML


Régions : AÏN-SEFRA
Le village de Sidi-Blel en graffiti


L’association «Arc-en-Ciel» de Aïn-Séfra, une association à caractère éducatif et culturel, conçue pour la préservation du patrimoine et de la biodiversité de la région des Monts des Ksour, a organisé du 26 au 31 mars 2016 une manifestation culturelle, d'art et d'esprits de jeunes artistes-graffs, peintres talentueux qui se sont donné rendez-vous dans la capitale des Monts des Ksour.
C’est sous le thème «du graffiti et Street art pour la ville de Aïn-Séfra» (art de la rue), qu’a été organisé cet événement artistique intitulé «Art-Sefra» avec la collaboration de l'association culturelle «jeunes talents, jeune espoir» ainsi que le club universitaire «Byoga» d’Oran et de Sidi-Bel-Abbès.
Ont pris part donc, aux graffitis, les jeunes artistes graffeurs «beaux-aristes» (de l’Ecole des beaux-arts), à l’exemple de Sofiane Lamri, Abderrahmane Mérine, Amel-Wahiba Benyounès, Ali Abou-Djamel, Aya Mérine, Abdelkrim Bouregba, Othmane Touati, Djamel Benchenine et bien d’autres…
Ces derniers ont donné au village de Sidi-Blel un look spécial en peinture, avec des fresques de paysages époustouflants de la région, gravures rupestres, un décor de gnawa (karkabou et goumbri), ainsi qu’une figure dressée sur la façade de la kouba de Sidi-Blel.
Notons que le graffiti était longtemps considéré comme un acte de vandalisme ; aujourd’hui, il a connu une évolution remarquable et fait partie des diverses formes d’art respectable et reconnaissable. Les graffitis étaient souvent réalisés dans un contexte de tension politique où suite à des faits de société ayant un grand impact sur la masse, ils se sont développés durant les révolutions, les guerres (Algérie, Première et Seconde Guerre mondiale, l’occupation, etc.) et plus tard, dans un esprit esthétique par l'utilisation de nouvelles techniques telles que la peinture aérosol, l’utilisation de pochoirs, la gravure et la peinture au pinceau ou au rouleau.
Enfin, l’association Arc-en-ciel a établi un réseau de partenaires et d’acteurs qui ont l’originalité d’associer étroitement culture et action, en créant des liens directs et durables avec d’autres associations, institutions, centres de recherches, universités, dans le but de les associer à la réalisation de ses objectifs.
B. Henine

Nombre de lectures : 191

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site