Jeudi 12 janvier 2017
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Culture
Supplement TIC  
Les choses de la vie
Ce monde qui bouge  
Soit dit en passant  
Digoutage  
Pousse avec eux
Edition du jour
Nos archives en HTML


Chronique du jour : SOIT DIT EN PASSANT
Faites le 100 et patientez !


Par Malika Boussouf
malikaboussouf@yahoo.fr
Il est des jours comme ça où l’on a beau s’efforcer à voir la vie en rose dans un pays où l’on fait tout pour vous la gâcher, on finit par se rendre à l’évidence : les choses ne pourront jamais s’arranger tant que l’on s’entêtera à improviser pour tuer le temps. Pourquoi l’Algérie irait-elle mieux quand un personnel compétent est confiné chez lui au bénéfice d’un autre auquel on n’a jamais appris à servir le public ? Elle est là l’histoire de l’administration algérienne qui néglige de plus en plus le citoyen, sait de moins en moins vers où elle voudrait aller et qui, lorsque vous en décrivez les tares, s’étonne que l’on ose remettre en cause ses capacités et sa volonté de mieux faire par excès d’incompétence et prend la mouche lorsque l’on affirme que ses inaptitudes pèsent bien plus lourd que ses qualités. Dans un courrier reçu il y a quelques jours, un lecteur m’a confié, en résumé, ce qui suit. «Quand vous formez le 100, sachez qu’il n’est là que pour signaler une première fois et pour relancer la réclamation la seconde, troisième, quatrième ou énième fois.
A vous de choisir ! De deux choses l’une, vous restez pendu au téléphone à attendre qu’un opérateur veuille bien vous répondre, ou vous vous déplacez à Algérie Télécom, mais dans les deux cas vous n’obtenez pas de résultat. heureusement qu’appeler le 100 est gratuit parce que sinon, on paierait des fortunes. Régulièrement, une voix vous dit : «veuillez patienter. Nous vous mettons en contact avec un télé-conseiller.»
L’annonce est faite en arabe et en français. Comme ça, on est sûr à Algérie télécom de bien communiquer. Il n’y a rien à dire du personnel. Il est sympathique.
Sauf que j’ai la désagréable impression que l’on se moque de moi et que même si je paie toujours à temps mes factures, le service technique, qui a 48 heures pour intervenir, met plus de temps pour prendre en compte mes réclamations.
Un jour, j’ai demandé à l’un des opérateurs au bout du fil pourquoi on mettait autant de temps à répondre, une fois on m’a raccroché au nez, une autre fois on m’a répondu que ce centre d’appels gérait les 48 wilayas. C’est bon à savoir et à transmettre !
M. B.

Nombre de lectures : 1347

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site