Mardi 21 mars 2017
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Le Soir Retraite
Culture
Contribution
A fonds perdus  
Soit dit en passant  
Digoutage
Faits divers
Pousse avec eux
Edition du jour
Nos archives en HTML


Actualités : LE MINISTRE DES MOUDJAHIDINE À PROPOS DES ARCHIVES DE LA RÉVOLUTION DÉTENUES PAR LA FRANCE :
«L’Algérie ne renoncera jamais»


Le ministre des Moudjahidine, M. Tayeb Zitouni, a effectué une visite, dans la journée du 19 mars, dans la wilaya d’El-Bayadh, à l’effet de présider les cérémonies officielles marquant le 55e anniversaire de la fête de la Victoire relative au 19 mars de chaque année.
En marge de sa visite, M. Zitouni a indiqué que «l’Algérie n’abandonnera jamais le dossier des mémoires nationales vis-à-vis de la France, notamment le dossier de la récupération des crânes, les ossements et les restes des corps de résistants révolutionnaires algériens se trouvant entre les mains des Français, pour les inhumer dans leur terre patrie, ici en Algérie. Pour le moment, nous sommes en trêve jusqu’à la fin des élections présidentielles françaises et ce, dira-t-il, pour éviter les surenchères et les manipulations de ce dossier par les hommes politiques français en course vers l’Elysée».
Concernant d’autres dossiers, ceux des archives, des disparus, des essais nucléaires et des indemnisations, le ministre des Moudjahidine a déclaré qu’«il a été constitué d’un commun accord, une commission mixte algéro-française pour débattre et revendiquer ces importants dossiers qui sont suivis par notre représentation diplomatique en France avec la collaboration des ministères des Affaires étrangères et des Moudjahidine».
Concernant l’écriture de l’Histoire, le membre du gouvernement a indiqué que «16 000 heures de témoignages vivants durant la Révolution ont été enregistrées par les moudjahidine jusqu’au mois de novembre 2016» et que la collecte suit son cours actuellement, appelant les historiens et les moudjahidine à œuvrer et laisser les traces historiques pour les générations futures.
En marge de cette visite, il a procédé à la baptisation d’une unité de la Protection civile du nom du chahid Boulefaâ M’hamed, d’une cité au nom des frères martyrs Sallaâ, et bien d’autres structures, indiquant que «la baptisation des édifices et des structures aux noms des chouhada et des défunts moudjahidine restera une reconnaissance de leurs sacrifices et de leur djihad».
Par ailleurs, le ministre des Moudjahidine a fait part de la naissance bientôt d’une chaîne de télévision dédiée uniquement à l’histoire et à la Révolution qui est en cours de réalisation et dont les essais sont en cours d’expérimentation sur le site Youtube.
En fin de sa visite, M. Zitouni a appelé les citoyens à aller accomplir leur devoir électoral. La célébration de la fête de la Victoire a été également marquée à El-Bayadh par le message adressé par le Président Abdelaziz Bouteflika, lu par son conseiller Ali Boughazi, dont voici un extrait : «… la fête de la Victoire est une étape phare de l’histoire de l’Algérie et la consécration d’une lutte acharnée contre les affres du colonialisme français dont a souffert le peuple algérien qui continue à pâtir de ses séquelles.»
M. Bouteflika a appelé, de ce fait, le peuple algérien à «faire preuve de vigilance pour préserver les acquis du pays et être, à l’instar de leurs aïeux, les artisans des évènements et des réussites et les bâtisseurs d’une Algérie forte. Les changements accélérés que connaît le monde exigent de nous, sagesse et clairvoyance.»
B. H.

Nombre de lectures : 238

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site