Mardi 21 mars 2017
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Le Soir Retraite
Culture
Contribution
A fonds perdus  
Soit dit en passant  
Digoutage
Faits divers
Pousse avec eux
Edition du jour
Nos archives en HTML


Actualités : RÉSEAU DE SOUTIEN AUX ÉLÉMENTS D’AQMI DÉMANTELÉ À DELLYS
Vers l’extinction du terrorisme à l’est de Boumerdès


C’est un véritable travail d’équipe que viennent de réaliser, avec succès, les policiers de Boumerdès, Dellys et Zemmouri contre le résiduel du terrorisme de la katibat El Ansar. En effet, les éléments de la BRI (Brigade de recherches et d’intervention) dépendant de la Sûreté de la wilaya de Boumerdès et les BMPJ (brigades mobiles de la police judiciaire) de Dellys et de Zemmouri, dans la wilaya de Boumerdès, ont mis hors d’état de nuire un important réseau de soutien aux éléments de la katibat El Ansar, affiliée à Aqmi.
C’est ce qu’indiquent nos sources. Toujours d’après ces dernières, ce réseau comprend 14 individus, âgés entre 20 et 52 ans, tous originaires de la ville de Dellys à l’extrême est de la wilaya de Boumerdès. Ce groupe transmettait aux terroristes des informations sur les déplacements des services de sécurité, assurait le transport de ces terroristes, parfois jusqu’à Bouira, et leur acheminait vivres et médicaments. Les 14 éléments ont été présentés, jeudi, devant le procureur du tribunal de Dellys qui les a inculpés de crimes et d’adhésion à un groupe terroriste, d’appartenance à une association criminelle et de non-dénonciation d’actes criminels.
Le magistrat les a ensuite placés sous mandat de dépôt. Comme ce groupe de soutien a été neutralisé à Dellys, quelques jours seulement (le 5 de ce mois) après l’opération réussie qui a vu l’élimination de deux terroristes et la capture de deux autres vivants, d’aucuns penseront que cette neutralisation est la conséquence de cet assaut. C’est le contraire. En effet, selon nos informations, les policiers ont eu connaissance d’une information sur les activités de ce groupe de soutien.
Après l’entame de leurs investigations, ils ont appris que les 4 hommes armés s’apprêtaient à faire mouvement vers la ville de Dellys, c’est alors que l’opération de neutralisation a été confiée à des groupes spéciaux d’intervention de l’armée et de la police.
Par la suite, les policiers de la BRI et des deux BMPJ, citées plus haut, ont continué leur enquête pour réaliser le démantèlement de cette cellule de soutien. La neutralisation de groupes de soutien est très importante dans la lutte anti-terroriste. Tout officier en charge de la lutte contre le terrorisme dans notre pays vous dira immanquablement que la neutralisation d’un groupe de soutien est plus importante que l’élimination de toute une seriate (cellule des terroristes). D’abord, ce sont des terroristes à part entière puisqu’ils activent contre la sécurité du pays et de la population et participent aux meurtres ou aux destructions que commettent les éléments armés.
De plus, non seulement ces groupes de soutien assurent aux éléments armés la logistique, ils sont par ailleurs leurs yeux, par conséquent leurs guides leur permettant de se mouvoir dans un environnement donné. Plus grave, ils constituent le vivier de recrutement. Les cellules de soutien sont essentielles pour les groupes armés. La bataille contre Aqmi, Daesh et consorts se gagne à ce niveau.
Avec leur succès, les policiers de Dellys, Zemmouri et Boumerdès ont probablement réalisé l’extinction du terrorisme dans la région de l’Est de la wilaya de Boumerdès.
Pour la population de cette localité, la katibat El Ansar ne sera qu’un très mauvais souvenir à oublier.
Abachi L.

Nombre de lectures : 1521

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site