Jeudi 18 mai 2017
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Culture
Supplement TIC  
Les choses de la vie  
Ce monde qui bouge  
Soit dit en passant  
Digoutage
Pousse avec eux
Edition du jour
Nos archives en HTML


Chronique du jour : DIGOUTAGE
Ouyahia, président ?


Par Arris Touffan
De grâce, si quelqu’un comprend quelque chose à la polémique entre Ould-Abbès et Ouyahia, je lui serais vachement reconnaissant de m’affranchir. En retard comme toujours d’une bataille, j’ai du mal à piger à quelle étape ils en sont. Ould-Abbès, qui a démarré sa présidence du FLN sur les chapeaux de roues, lance au champion du RND qu’il le subodore, intéressé par le trône présidentiel. Comme cette flèche est décochée juste à la sortie des législatives, le parti d’Ouyahia la prend pour une petite jalousie pour les résultats du RND. Mais le must est qu’Ouyahia fait répondre à Ould-Abbès par un gars du RND et la réponse est un chef-d’œuvre en la matière. J’ai lu et relu, de mille façons possibles, et la seule chose que j’ai pigée, c’est qu’il lui dit oui, je veux être président mais jamais contre Bouteflika. Bien entendu, tout cela est dit dans un style tarabiscoté mais l’évidence finit par éclater. Comme dirait Ould-Abbès lui-même, ce n’est pas mauvais d’avoir de l’ambition. Le problème, c'est la convoitise...
A part ça, je continue à ne rien comprendre à la polémique. Et encore, je n’ai pas ajouté, pour compliquer la chose, le troisième angle du triangle : Sellal.
A. T.
digoutagesoir@yahoo.fr

Nombre de lectures : 1894

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site