Samedi 29 juillet 2017
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Faits divers  
Monde  
Culture  
Lettre de province  
Soit dit en passant  
Digoutage
Soirmagazine
Pousse avec eux
Edition du jour
Nos archives en HTML


Actualités : Djamel Ould-Abbès à propos du conflit entre le premier ministre et Ali Haddad :
«Tout rentrera dans l’ordre dimanche»


Présent hier à Bouira pour présider la cérémonie d’installation de la commission de wilaya de préparation des élections locales, le SG du FLN, Djamel Ould-Abbès, s’est finalement, après insistance des journalistes, exprimé sur le conflit entre le Premier ministre, Abdelmadjid Tebboune, et le patron du FCE en particulier, Ali Haddad, mais également, Sidi Saïd qui a apporté son soutien au président du FCE.
Ainsi, et après avoir brossé un tableau sur la philosophie du FLN depuis sa création en 1954 et son appel du 1er Novembre, qui était déjà à l’époque un appel rassembleur puisque, dira-t-il, l’écho a été entendu dans les quatre coins du pays dans la même nuit du 31 octobre au 1er novembre 1954. Il dira que son parti a toujours su être rassembleur et en tant que tel, il a toujours agi dans le sens de l’apaisement et le règlement des conflits entre frères loin de tout fanatisme ou extrémisme.
Aussi, et en faisant tous ces rappels, le SG du FLN, Djamel Ould-Abbès, dira que ce qui est appelé par la presse comme une guerre contre l’argent sale et contre certains patrons, n’est qu’une tempête dans un verre d’eau. «Tout rentrera dans l’ordre ce dimanche à l’occasion de la réunion entre le Premier ministre Abdelmadjid Tebboune et le patron de l’UGTA Sidi Saïd et celui du FCE, Ali Haddad, et vous verrez», affirmera-t-il, certain de ce qu’il avance.
Un patron de l’UGTA dont le SG du FLN rappelle les positions qui défendent le programme du président de la République, au même titre que le patron du FCE qui est là pour aider à la réalisation et la concrétisation du programme du président de la République. Autant dire que le SG du FLN s’est retrouvé dans un conflit où tous les protagonistes sont de la même famille et du même camp et que le rôle rassembleur du FLN étant de trouver un terrain d’entente dans le sens de l’apaisement, de la paix durable et de la stabilité pour le pays. Un rôle dévolu au FLN en tant parti libérateur du pays, et cela, le SG le répétera encore une fois devant les militants dans la salle Mohamed-Issiakhem, lors de son allocution à propos des préparatifs pour les prochaines élections locales, et en tant que garant de la stabilité du pays ensuite.
Cela étant dit, Djamel Ould-Abbès dira concernant la guerre déclarée contre l’argent sale et la corruption par le gouvernement Tebboune, que cela fait partie du plan de travail du gouvernement dans le cadre du programme du président de la République qui est le programme du FLN, surtout actuellement avec la crise mondiale et la chute des prix du pétrole.
En outre, et parlant justement de la corruption, Djamel Ould-Abbès dira que le FLN a déjà entamé cette guerre contre la «Chkara» durant les dernières élections législatives en rappelant avoir combattu cette mentalité et qu’il continuera à le faire, à l’occasion des élections locales de novembre prochain.
En d’autres termes et selon Djamel Ould-Abbès, à l’issue de la rencontre de demain dimanche entre le Premier ministre, le patron de l’UGTA et celui du FCE, la page sera définitivement tournée et le conflit dont tout le monde parle depuis quelques semaines, fera partie du passé. Attendons pour voir.
Yazid Yahiaoui

Nombre de lectures : 2160

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site