Samedi 12 aout 2017
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Sports
Femme magazine
Régions  
  Culture  
  Soirmagazine  
  Faits divers  
Lettre de province  
Soit dit en passant  
Digoutage
Pousse avec eux
Edition du jour
Nos archives en HTML


Régions : Aïn Fakroun
Les habitants d’Essatha défendent leur espace vert



De sources concordantes, nous avons appris que les habitants du quartier populaire connu sous le nom de Essatha, situé à l'ouest de la ville de Aïn Fakroun et jouxtant l'axe principal donnant sur une artère commerçante, ont manifesté en brandissant des slogans hostiles.
Selon les mêmes sources, les manifestants, des dizaines, ont réagi suite au squat d'un espace vert, espace qu'ils considèrent comme un bien commun aux habitants et où leurs enfants passent des moments de loisirs faute d'autres espaces pouvant les épargner de l'oisiveté qui ronge les habitants de cette cité, notamment en cette période où il est difficile de trouver un lieu pour s'oxygéner. Selon les représentants des manifestants, cet espace a été tout le temps préservé par les habitants immédiats qui y interviennent à chaque fois pour l'entretenir et y implanter des arbres à même de procurer de la fraîcheur pour les habitués de ces lieux. d'ailleurs, même les vieillards y trouvent refuge pour échanger des souvenirs lointains.
 Les manifestants réclament cet espace qui se trouve dans un coin stratégique juste en face de la brigade de la gendarmerie nationale qui a servi, dans un proche passé, comme dépotoir où des montagnes d'immondices faisaient le décor de ces lieux.
Les contestataires se sont opposés au squat des lieux par un particulier qui s’en réclame propriétaire et qui a même érigé un mur tout autour, s'accaparant une partie des arbres implantés et entretenus pendant plus d'une décennie par ces mêmes habitants.
Les manifestants se disent décidés à récupérer cet espace et lancent un appel pressant aux responsables locaux pour sauver et préserver cet espace, l'unique dans ce quartier, pour le bien-être de tous, notamment les bambins qui y trouvent leur plaisir.
M. C.

Nombre de lectures : 160

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site