Dimanche 10 septembre 2017
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Sports
Femme magazine
Régions  
Contribution  
Le Soir Santé  
Faits divers  
Culture  
Soit dit en passant
Pousse avec eux
Edition du jour
Nos archives en HTML


Le Soir Santé : Sachez que…

Les femmes ont constaté que les hommes qui mangeaient plus de légumes sentaient meilleur… Une étude de 2006 avait déjà trouvé que les femmes préféraient l’odeur des hommes végétariens ; la consommation de viande aurait un impact négatif sur l’odeur des hommes et leur attractivité...

La réglisse pourrait altérer l'efficacité de certains médicaments
Une nouvelle étude montre que, consommée à trop haute dose, la réglisse (erq essous) peut avoir des conséquences sur la santé.
De précédentes études avaient montré que la réglisse pouvait être néfaste pour l’enfant à naître durant la grossesse. Une nouvelle étude accable un peu plus cette plante souvent utilisée comme complément alimentaire et pour atténuer les symptômes de la ménopause comme les bouffées de chaleur. Certaines variétés de la plante auraient des conséquences sur l’efficacité de certains médicaments.
Les recherches ont montré que même prise en faible quantité, la réglisse peut avoir des effets secondaires comme l’arythmie cardiaque ou la fatigue musculaire et empêche certains médicaments de faire effet.

Boire du café après un infarctus est une bonne idée
Après un infarctus, les personnes qui boivent du café ont un risque de mortalité par maladie cardiovasculaire et maladie coronarienne diminué de 20 à 30%. Des études de grande envergure ont déjà montré que la consommation de café diminue le risque de maladies cardiovasculaires et de mortalité toutes causes. Dans une nouvelle étude parue dans la revue American Journal of Clinical Nutrition, des chercheurs se sont intéressés à l’impact de la consommation de café chez des patients ayant subi un infarctus du myocarde. Ils montrent que boire du café — normal ou décaféiné — peut réduire significativement la mortalité par maladie cardiovasculaire ou par maladie coronarienne.
Le café agirait comme un anti-inflammatoire naturel ce qui lui permet d'aider à lutter contre de nombreuses maladies chroniques, par exemple le diabète ou les maladies cardiovasculaires, ayant comme point commun l’inflammation.

Un savon naturel pour le corps
Les peaux sensibles sont fragilisées par les savons industriels aux formules parfois agressives, qui assèchent la peau. Le mieux est de choisir un savon le plus neutre possible, type savon de Marseille ou savon d’Alep. L’idéal est d’utiliser un savon solide, mais si vous ne pouvez pas vous passer de gel douche, vous pouvez suivre cette recette maison :
- Râpez 10 g de savon de Marseille dans un récipient ; ajoutez-y 500 ml d’eau très chaude et 2 cuillères à soupe de miel et mettez le tout dans un flacon vide (bien nettoyé et stérilisé). Mélangez jusqu’à dilution du savon dans l’eau.

Thé pour perdre de la graisse abdominale
Vous verrez que grâce à la consommation de ce thé, vous vous sentirez plein d’énergie et verrez que votre graisse abdominale sera notablement réduite. Faites chauffer une tasse d’eau et quand elle arrive à ébullition, ajoutez une cuillerée de cannelle en poudre (5 g), un petit morceau de gingembre et le jus d’un demi-citron. Laissez faire la décoction pendant 10 minutes et laissez reposer 5 minutes supplémentaires. Filtrez, sucrez avec une cuillerée de miel d’abeille (7,5 g) et buvez. Pour qu’il vous permette de perdre de la graisse abdominale, vous devez prendre ce thé deux fois par jour. Une fois le matin, à jeun, et une fois le soir avant de dormir. Le matin, souvenez-vous d’attendre une demi-heure après la prise du thé pour ingérer n’importe quel autre aliment. Il faut également être très régulier pour obtenir les effets désirés.

Pourquoi il ne faut jamais laver votre viande
Une nutritionniste australienne explique pourquoi laver sa viande en espérant retirer les bactéries peut provoquer exactement le contraire et vous expose à un risque d'intoxication alimentaire.
Un petit accident est vite arrivé, vous avez déballé votre viande trop vite elle est tombée à terre ? Loin d'avoir envie de gâcher une si belle pièce de viande vous envisagez de la passer à l'eau pour éviter les bactéries. Mauvaise idée ! La nutritionniste australienne Kathleen Alleaume fait l'état des lieux des mythes concernant l'hygiène alimentaire. Selon elle, «il ne faut pas laver sa viande comme on nettoie les légumes ou la salade», cela provoque exactement le contraire de ce que l'on voudrait : «Augmenter le risque de bactéries !» La spécialiste explique que l'alliance de l'air et de l'eau sur la viande forment un terrain favorable à la multiplication des bactéries. Ce qu'il faut faire ? Simplement faire cuire la viande à point et ne pas la laisser saignante. Cela suffit, selon elle, à détruire les bactéries pouvant entraîner des intoxications alimentaires.

Le gingembre et le piment utiles pour lutter contre le cancer ?
Les amateurs de plats épicés vont être contents. En plus d'ajouter du piquant et de la saveur à vos recettes préférées, le piment et le gingembre peuvent vous aider à prévenir le cancer. Une étude récente, publiée dans le Journal of Agricultural and Food Chemistry de l’American Chemical Society (ACS), a montré qu'en association, ces deux épices auraient des propriétés qui réduiraient considérablement le risque de développer un cancer du poumon. Comment ? Grâce à leur aptitude à se lier à un récepteur responsable de la croissance tumorale.
Pour l'étude, les chercheurs ont nourri pendant plusieurs semaines des souris sujettes au cancer du poumon avec de la capsaïcine, qui donne son goût aux piments ou du 6-gingerol, un composé du gingembre, seuls ou en combinaison. Au cours de la période de tests, toutes les souris qui ont reçu seulement la capsaïcine ont développé des tumeurs du poumon. D'un autre côté, seulement la moitié des souris nourries au 6-gingerol ont vécu la même expérience. Et seulement 20 % des souris qui ont reçu une combinaison des deux composés ont continué à développer un cancer.
Les bienfaits du piment et du gingembre : la capsaïcine seule favoriserait aussi les cancers de l'estomac, selon certaines études. D'autres recherches disent le contraire, soutenant que la capsaïcine inhiberait un émetteur de la douleur du cerveau qui pourrait aider à réduire les maux de tête et prévenir l'inflammation. En outre, le piment aiderait à améliorer le système immunitaire.
Le gingembre, quant à lui, contient du chrome, du magnésium et du zinc, qui aident à maintenir le flux sanguin sain et normal. L'American Pregnancy Association recommande de consommer le gingembre sous différentes formes, telles que le thé ou la confiture, pour aider à freiner les nausées matinales provoquées par la grossesse. Les chercheurs de l'Université Columbia soutiennent que le gingembre, associé à un bronchodilatateur, peut aider à détendre les muscles entourant les voies respiratoires. Vous l'aurez compris : mangez épicé, c'est bon pour la santé !

Messieurs, faites plutôt du sport !
Messieurs, inutile de vous demander comment rendre votre femme heureuse : faites plutôt du sport ! D’après une étude parue dans Annals of Behavioural Medicine, l'exercice physique permettrait aux hommes de se sentir plus heureux, ce qui déteindrait aussi sur leurs épouses.
Le sport est un moyen bien connu de prévenir la dépression. En effet, l’exercice stimule la libération de molécules dans le cerveau, les endorphines, qui favorisent un état de bien-être. Le sport est aussi conseillé pour rester en bonne santé, même à un âge avancé.

Les dîners font-ils grossir ou bien perdre du poids ?
Certaines personnes décident de ne pas dîner car elles essaient de perdre du poids. Cependant, cette habitude de sauter le dîner provoque exactement l’effet inverse. La raison est très simple : lorsque le corps ne reçoit pas de nourriture pendant un certain temps, il «éveille» un état d’alerte (similaire à une situation de danger) pendant lequel il ne consomme pas d’énergie mais la conserve pour faire face aux évènements.
Par conséquent, au lieu de réduire les calories, vous provoquez une accumulation de celles-ci. Cependant, il ne s’agit pas d’aller à l’autre extrême et de manger en abondance. Dans les deux cas, le corps souffrira. Vous connaissez peut-être le dicton populaire qui dit : «Prenez un petit-déjeuner de roi, déjeunez comme un prince et dînez comme un mendiant.» Souvenez-vous-en lors de l’organisation de vos repas.
• Le matin, vous avez besoin de manger davantage afin que le corps garde toute l’énergie et les nutriments nécessaires pour faire face à la journée.
• A midi, vous avez encore besoin de «carburant» pour continuer.
• Cependant, le soir, le corps n’a besoin que du minimum, car vous irez bientôt au lit. La nourriture à base de fruits n’est pas la même chose que de ne rien manger.
Pour cette raison il est recommandé de ne pas éliminer complètement ce dernier repas de la journée.
Si vous ne dînez pas, vous pouvez vous réveiller dans la nuit avec tellement d’appétit et d’anxiété que vous ouvrirez le réfrigérateur et consommerez tout ce que vous y trouverez (connu également comme le syndrome du mangeur nocturne).
À l’inverse, si vous prenez vos dîners tous les soirs (ou plusieurs fois par semaine) en incluant des aliments riches en graisses et en glucides, vous aurez plus tendance à prendre du poids ou à ne pas perdre les kilos que vous souhaitez.
Ces deux aliments sont stockés dans le corps et il est difficile de les éliminer, surtout parce que la nuit vous dormez et ne faites pas d’exercice.
Si vous cherchez à perdre du poids, les spécialistes vous conseillent de ne pas sauter de repas, en particulier le dîner.

Le café aromatisé à la betterave, la nouvelle boisson santé des Australiens
Un café au lait et au jus de betterave, ou le «beetroot latte» : cette nouvelle boisson n’existe pour l’instant qu’en Australie. Et d’après ses adeptes, il s’agirait carrément de «la» boisson-santé ultime… Il faut dire que le «beetroot latte» combine deux ingrédients excellents pour la santé. D’un côté, il y a le café : consommé avec modération (3 tasses par jour, c’est le maximum), il nous protégerait contre le cancer du côlon, les maladies d’Alzheimer et de Parkinson, diminuerait les risques de développer un diabète de type 2 ou des troubles cardiovasculaires… Si les chercheurs ont encore du mal à expliquer ces bienfaits, ils sont bel et bien prouvés. Et ça marche aussi avec le décaféiné !
De l’autre côté de la balance, il y a la betterave rouge. Ultra-concentrée en fer et en acide folique (qui participent au renouvellement des cellules du sang et à la bonne circulation sanguine), elle est recommandée aux végétariens. De plus, sa teneur exceptionnelle en antioxydants (en bétanine, surtout) nous protège contre les effets néfastes des radicaux libres. Enfin, certaines études ont montré que la betterave réduirait les risques d’hypertension, d’ostéoporose, d’athérosclérose… Tout pour plaire, finalement.

Les clous de girofle contre les infections urinaires
Une infusion des clous de girofle (qronfel) n’est plus à prouver quand il s’agit de calmer les douleurs d’une infection urinaire comme la cystite. Ils sont aussi préconisés en cas de calculs rénaux.
Pour vous soulager, buvez simplement une infusion de clous de girofle une à deux fois par jour.

Le coing, une alternative au concombre
Vous pouvez également appliquer des tranches de coing (sferdjel) sur les paupières pendant 15 minutes pour les décongestionner. Le coing possède une chair astringente bénéfique pour la peau délicate du contour des yeux.

Ail et oignon : des anti-infectieux naturels
Pour ne pas tomber malade misez sur les aromates ! L’ail et l’oignon sont de très bons anti-infectieux. Et c’est lorsqu’on les consomme crus que leurs propriétés antiseptiques sont particulièrement efficaces. Les épices comme le curcuma et le gingembre constituent aussi d’excellents antibiotiques naturels…

La courge vous aide à renforcer les fonctions cérébrales
Bien que de nombreuses personnes ne se soient pas donné l’opportunité d’ajouter la courge (kabouya) à leur alimentation, il est bon de savoir qu’il s’agit d’un aliment riche en nutriments qui apportent de nombreux bienfaits à la santé cognitive. Elle contient de l’acide folique, de la vitamine E et des acides gras essentiels qui aident à prévenir la contraction du cerveau et les dommages du système nerveux. Ses propriétés contrôlent l’inflammation et renforcent les processus chargés de transmettre l’information par les cellules nerveuses.

La tisane anti-vertiges
De nombreuses causes peuvent provoquer des vertiges, telles que la fatigue, une anémie, une crise de migraine, une chute de tension ou, au contraire, une hypertension, un problème d’arthrose cervicale… Les médecines complémentaires peuvent, selon la cause, constituer une aide intéressante… Mélangez à parts égales de la mélisse (trandjane), du gingko (voir en grande herboristerie), de l’armoise (chih) et de la camomille (baboundj). Prenez 5 grammes de ce mélange et faites-les infuser à couvert pendant 10 minutes avant de filtrer. Buvez 2 à 3 tasses par jour entre les repas.

Du miel et de l’aspirine pour atténuer les rides
L’aspirine contient une substance connue sous le nom d’acide salicylique qui, après être absorbé, contribue à réduire l’aspect des rides fines de la peau. Ceci, ajouté aux antioxydants du miel, neutralise les effets négatifs du dommage oxydatif et, au passage, crée une barrière protectrice face aux dommages causés par les rayons du soleil. Broyez cinq aspirines jusqu’à obtenir une poudre puis mélangez-la à 3 cuillères à soupe de miel d’abeilles (75 g). Nettoyez bien le visage et appliquez le traitement en légers massages circulaires. Laissez agir pendant 30 minutes puis rincez. Répétez l’opération deux fois par semaine.

Nombre de lectures : 982

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site