Dimanche 10 septembre 2017
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Sports
Femme magazine
Régions  
Contribution  
Le Soir Santé  
Faits divers  
Culture  
Soit dit en passant
Pousse avec eux
Edition du jour
Nos archives en HTML


Sports : Il a opté pour Pafos FC
Mehdi-Mostefa à la découverte de Chypre



l L’ex-international algérien Mehdi-Mostefa Seba rebondit dans le championnat chypriote. Libre depuis la fin de son contrat au SC Bastia, club relégué en National sur décision du tribunal administratif, le milieu de terrain de 34 ans Mehdi Mostefa a opté pour le Pafos FC, à Chypre.
Aucune indication n’a été fournie à propos de la durée du contrat qui liera l’ex-international algérien à Pafos FC. Créé en 2014, ce club basé à Paphos ville de 70.000 habitants située sur la côte occidentale de Chypre, a été promu cette saison en première division. Passé notamment par Nîmes (2007-2011), l'AC Ajaccio (2011-2014) ou Lorient (2014-2015), le natif de Dijon a disputé 245 matchs en championnat professionnel de Ligues 1 et 2 dont 55 avec le club corse lors des deux dernières saisons (2015-2017). Il a inscrit seize réalisations au profit des clubs de Nîmes, Ajaccio et Lorient. International algérien «Espoirs» en 2004, il connaîtra la sélection A en novembre 2010 au Luxembourg (0-0). Sa dernière apparition remonte au 30 juin 2014 à Porto Alegre et le match Allemagne- Algérie, comptant pour les huitièmes de finale de la coupe du Monde disputée au Brésil. Chez les Verts, Mostefa a joué 26 matchs sans inscrire le moindre but. Le défenseur algérien passé par les jeunes de l’AS Monaco n’a jamais digéré sa mise à l’écart par le successeur de Halilhodzic, le français Christian Gourcuff. Mehdi Mostefa a toujours déclaré que sa mise à l’écart de la sélection était une forme de revanche de Gourcuff envers les dirigeants des Merlus, club qu’il avait quitté en mauvais termes avant de rejoindre l’Algérie.
M. B.

Nombre de lectures : 127

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site