Dimanche 10 septembre 2017
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Sports
Femme magazine
Régions  
Contribution  
Le Soir Santé  
Faits divers  
Culture  
Soit dit en passant
Pousse avec eux
Edition du jour
Nos archives en HTML


Actualités : Béjaïa : En vue des prochaines élections municipales
Docteur Mansouri plus optimiste que jamais pour sa ville



Docteur Mohamed Mansouri, actuel DG de l’EHU d’Oran, a officiellement annoncé, hier dans l’après-midi, sa candidature aux prochaines municipales devant une nombreuse assistance à l’hôtel Zéphyr de Béjaïa.
«Je suis candidat aux élections municipales du 23 novembre prochain, cette décision je l’ai prise après mûre réflexion.
Je ne peux admettre que ma ville, ville du savoir et de lumière, soit en otage, entre populisme et l’immobilisme caractérisé ayant semé une indescriptible anarchie dans tous les secteurs. Béjaïa ne mérite vraiment pas cet abandon et ce mépris total. Nous voulons par cette alternative rendre à cette digne cité tout ce qu’elle a donné à travers les siècles», dira en substance M. Mansouri.
«Notre priorité sera d'être à l'écoute des citoyens et citoyennes, notamment notre jeunesse qui ne sait plus où donner de la tête devant les fléaux qui la guettent de toute part. Nous avons nourri à chaque nouveau mandat l’espoir de voir un programme de développement qui puisse sortir notre cité du marasme qui l’avait habitée depuis plusieurs années. Nous sommes décidés ensemble à travailler pour l'amélioration et la mise en valeur de notre milieu de vie, autant dans l’hygiène et la réfection de nos infrastructures que dans nos installations sportives et autres», a-t-il affirmé dans son discours, annonçant sa candidature.
Dans cette bataille électorale, la liste du docteur Mansouri «Ensemble pour Bougie» a été rejointe par une autre liste d’indépendants appelée communément «Alternative citoyenne» dirigée par une autre figure emblématique de la ville de Béjaïa, à savoir Abdelhamid Achour, dans le but de jumeler les efforts pour la concrétisation du projet citoyen en vue de redorer le blason de la capitale des Hammadites.
Fier de ses bilans professionnels l’ayant conduit d’abord à sa clinique privée fondée parmi les premières en Algérie dans les années 1990, «le Rameau d’olivier», en passant par la direction de la santé à Béjaïa, la direction générale du CHU de Tizi-Ouzou et ensuite la direction générale de l‘EHU d’Oran, l’une des plus grandes infrastructures hospitalières africaines, dont il est toujours le premier responsable, Docteur Mansouri s’est dit forgé d’une grande expérience essentiellement basée sur le travail collectif. «Je travaillerai en étroite collaboration avec mes soutiens et toute l’assemblée élue si nous relevons ce défi électoral, nous devrons nous sacrifier afin de soigner l’image de notre ville, il nous est exigé fidélité envers la population et abnégation dans le travail, la mission est sans nul doute pas facile mais jamais impossible», conclut ce dernier.
A souligner que sur les réseaux sociaux et ce, depuis l’annonce de sa candidature, des centaines de citoyens de Béjaïa appellent à soutenir la liste d’indépendants dirigée par Mohamed Mansouri, jouissant d’une notoriété sans faille et d’un humanisme exemplaire.
Kamel Gaci

Nombre de lectures : 422

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site