Mercredi 13 septembre 2017
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Sports
Femme magazine
Régions  
Contribution  
Monde  
Le Soir Auto  
Culture  
Tendances  
Digoutage  
Soit dit en passant
Pousse avec eux
Edition du jour
Nos archives en HTML


Actualités : Les douanes dressent le bilan de la période estivale
Plus de quatre millions et demi de voyageurs contrôlés


Quatre millions cinq cent douze mille neuf cents (4 512 900) voyageurs à l’arrivée et à la sortie du territoire national ont été contrôlés par les douanes algériennes durant la période estivale, soit du 1er juin au 30 août dernier. C’est ce qui ressort des chiffres avancés hier lors d’une conférence de presse du chargé de communication de la direction générale des douanes, M. Brika Djamel.

Abder Bettache - Alger (Le Soir) - Ce chiffre qualifié «d’élevé» par rapport à celui de l’an dernier concerne les trois points frontières, soit au niveau des ports, des aéroports et des postes terrestres. Selon le conférencier, cet «afflux» au départ et à l’arrivée des estivants a été notamment soutenu par «les mesures d’accompagnement prises par la direction générale des douanes qui a mis en place plusieurs facilitations dont le TPD tant au niveau des car-ferrys qu’électronique».
Toutefois, il n’en demeure que malgré ces «allégements», les douaniers algériens sont restés très «vigilants pour déjouer toute tentative devant porter atteinte à l’économie de notre pays». Ces informations portées à l’attention de la presse sont circonscrites dans le temps, puisqu’elles sont contenues dans le bilan d'activités des douanes durant la saison estivale (1er juin-30 août 2017).
En termes de chiffres, c’est au niveau des frontières terrestres que le plus grand chiffre de voyageurs a été enregistré tant au départ qu’à l’arrivée. Bien évidemment, c’est aux niveaux des postes frontaliers de l’est du pays, que la direction générale des douanes a mobilisé une grande partie de ses éléments pour faire face au plus de deux millions trois cent quatre vingt huit mille voyageurs (2 388 539), dont 1 214 892 ont pris la direction de la Tunisie. Au niveau des ports, il a été enregistré 361 118 voyageurs, dont 142 916 au départ et 218 202 à l’arrivée pour 592 rotations de car-ferrys assurées depuis sept ports.
Au niveau des aéroports, les éléments des douanes algériennes ont eu à traiter 2 174 183 voyageurs à partir de onze aéroports, sans compter le nombre des éscales qui étaient de 11 277 au départ et 11 266 à l’arrivée. Le représentant des douanes algériennes a tiré un bilan «positif» de l’intervention des douanes algériennes, arguant que «ces résultats enregistrés font suite aux directives du premier responsable de l’institution douanière en tirant les conclusions des expériences des années passées». «Le directeur général des douanes a veillé scrupuleusement à ce que la saison estivale soit un succès total pour les estivants algériens et pour nos ressortissants établis à l’étranger ayant décidé de passer leurs vacances dans leur pays». «Toutefois, facilitation ne veut pas dire ne pas avoir l’œil sur les contrebandiers», a-t-il ajouté.
Ainsi, il fera savoir que près de 30 000 euros ont été saisis durant cette période au niveau des ports d’Alger et d’Oran et «qu’un contrôle rigoureux a été opéré au niveau des frontières terrestres notamment concernant la lutte contre la contrebande et le trafic de carburant». C’est dans ce cadre que la direction générale des douanes a pris «d’importantes mesures durant cette période concernant le trafic de carburant».
Pour le conférencier, il a été ainsi décidé «d’interdire l’accès au territoire national des véhicules conduits avec des procurations, aux véhicules en mauvais état et la vérification de ceux qui ont pris le risque de les aménager et pour les destiner au transport de carburant». Bien évidemment, ajoute la même source, «les véhicules ciblés proviennent de nos voisins tunisiens».
A. B.

Nombre de lectures : 582

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site