Rubrique
Actualités

SELON LE BILAN DE LA PROTECTION CIVILE 125 morts sur les routes durant le Ramadhan

Publié par Samira Azzegag
le 13.06.2018 , 11h00
330 lectures
Au mois de Ramadhan, les drames de la route connaissent un pic en général. Paradoxalement, cette année un recul estimé à 8% par rapport à l’an passé a été relevé par les services de la Protection civile, mais les chiffres font toujours froid au dos. Au total, 125 personnes ont été tuées dont 11 enfants et 4 792 blessées recensées dans 4 000 accidents de la route, enregistrés depuis le début du mois sacré.
Samira Azzegag - Alger (Le Soir) - Un chiffre préoccupant et qui s’inscrit dans la triste continuité que personne n’arrive à endiguer. Le bilan est provisoire puisqu’il nous reste deux jours pour boucler le mois de ramadhan, mais les statistiques hebdomadaires des services de la protection civile font état de 31 décès et 1 358 blessés.
Selon le lieutenant Zohir Benamzal, chargé de la communication au niveau de la Direction de la Protection civile, le nombre des accidents mortels est légèrement en recul par rapport au nombre compté durant les mois précédents, en raison de la prévention routière et la campagne de sensibilisation lancées par ses services, depuis le début du mois de mai. Les causes sont multiples. Le facteur humain arrive en tête de liste, selon le même responsable. Il s’agit en général de l’excès de vitesse, première cause des accidents mortels, la fatigue ou la somnolence, la distraction. Les heures les plus critiques sont les heures d’avant le f’tour et avant le s’hour, où les conducteurs perdent toute notion du code de la route et s’autorisent des excès de vitesse et des dépassements qui coûtent leurs vies. Les wilayas les plus touchées par le terrorisme routier sont Bouira, Médéa, Biskra, Sétif, Béjaïa et Alger, pour ne citer que cela.
Les pouvoirs publics s'investissent avec des politiques de sécurité routière, en vue d’inverser les courbes. Dans ce cadre, des campagnes de sensibilisation ont été lancées, pour prévenir les automobilistes des risques liés au non-respect du code de la route.
Des campagnes qui existent à longueur d’année, mais plus intensifiées à l’approche de la saison estivale et durant le ramadhan, précise le lieutenant, qui évoque un autre programme de sensibilisation engagé conjointement avec le ministère des affaires religieuses et des wakfs, consistant en des prêches de prévention des accidents de la route.
L’accentuation des contrôles de vitesse par les radars inciterait également les automobilistes à respecter davantage le code de la route. Faut-il signaler à ce sujet qu’il a été prouvé que lorsque les vitesses moyennes pratiquées baissent d’un km/h, le nombre de tués diminue de 4 à 5 %.
Pour les experts, le seul moyen de lutter contre le terrorisme routier est d’accompagner les instruments de prévention par ceux de répression, pour avoir des résultats exhaustifs. Le résultat a été probant quand au port de la ceinture de sécurité. Le geste est devenu automatique pour les algériens depuis qu’on a infligé une amende en cas de non-bouclage.
A noter que le Centre national de prévention et de sécurité routière a eu recours au traitement choc, en exposant sur les autoroutes d’Alger des panneaux publicitaires avec des images «choquantes» destinés à sensibiliser les conducteurs. Ces panneaux s’avèrent bénéfiques, puisqu’ils rappellent les risques engendrés par l’excès de vitesse.
S. A.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Soit dit en passant 11:00 | 16-08-2018

Entre les koufars et nous(1)

C’est sans doute pour cela que l’Algérie perd ses enfants les uns après les autres. Sans doute

2

Actualités 11:00 | 16-08-2018

ÉGALITÉ HOMMES-FEMMES
Avancée à Tunis, panique à Alger

La Tunisie vient de marquer une avancée historique en matière des droits de la femme. Chez nous, ce progrès a été critiqué de manière déconcertante par des parties craignant visiblement un effet de contagion. Tous les regards sont donc tournés vers Tunis où

3

Soit dit en passant 11:00 | 19-08-2018

Qui sont nos athlètes et où sont-ils ?

4

Périscoop 11:00 | 19-08-2018

L’aéroport et les téléphones mobiles

5

Pousse avec eux 11:00 | 18-08-2018

L’économie expliquée aux nuls !