Voir Tous
Rubrique
Actualités

ÉLECTIONS LOCALES 23 771 479 électeurs appelés aux urnes

Publié par Mohamed Kebci
le 25.11.2021 , 11h00
198 lectures
©Samir Sid

Le collège électoral appelé à s’exprimer, samedi à l’occasion des élections locales anticipées, s’élève à plus de 23 millions d'électeurs.
M. Kebci - Alger (Le Soir) - C’est ce qu’a révélé, hier, le président de l’Autorité nationale indépendante des élections. S’exprimant dans une conférence de presse au lendemain de l’épilogue de la campagne électorale pour ce double scrutin local portant sur le renouvellement des Assemblées populaires des communes et des wilayas, Mohamed Charfi a déclaré que le collège électoral national s’élève à
23 771 479 électeurs.
Et de révéler que lors de la révision exceptionnelle des listes électorales, il a été procédé à l’inscription de 969 902 nouveaux électeurs au moment où 474 744 électeurs ont été radiés.
Aussi, le président de l’Anie a fait part de 1046 dossiers de candidature retirés pour les élections portant renouvellement des APW, et de 22 306 autres dossiers pour les élections portant renouvellement des APC, ajoutant que le tout premier parti à avoir procédé au retrait des formulaires de souscription des électeurs est El Karama.
En ce qui concerne les élections portant renouvellement des membres des APC, Charfi parle de 4 148 968 formulaires déposés, dont 81% appartiennent à des partis et 18% de listes indépendantes. 2 546 361 formulaires ont été acceptés dont 82% appartiennent à 40 partis et 17,68% aux listes indépendantes. Ceci, au moment où 427 000 dossiers de candidature ont été présentés, toujours pour les élections APC. Le nombre de listes électorales aux élections APW a atteint, quant à lui, 429 listes dont 341 listes déposées par 30 partis, soit 79,48%, et 88 listes indépendantes, soit 20,51%.
Par ailleurs, le président de l’Anie a précisé qu’il n’y avait aucun problème en ce qui concerne les communes où il n’y a pas de listes de candidature. « C’est ça la démocratie qui est le respect des différences entre nous.
Une commune sans candidats est une chose tout à fait normale », a-t-il dit, estimant que cela «ne nuisait en aucune façon à la crédibilité des élections, et ne pose pas de problème en termes de loi électorale».
Et un conseil sera nommé pour assurer la gestion de ces communes sans candidats.
M. K.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Actualités 11:00 | 01-12-2021

Tripoli au secours de Rabat
Grosses manœuvres contre l'Algérie

Des informations sensibles se bousculent depuis dimanche soir au sujet du retrait de la candidature de la Libye du Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine (UA). Une manœuvre dangereuse liée de près aux desseins hostiles contre l’Algérie. Tout part d’une information diffusée dimanche soir par des médias proches du palais royal marocain qui livrent

2

Actualités 11:00 | 02-12-2021

C’ÉTAIT EN 1963, À JÉRUSALEM
Quand les juifs d’Algérie étaient jugés par Israël

Une histoire peu connue du public a lourdement entaché l’histoire de la communauté juive d’Algérie confrontée à un procès peu ordinaire pour ne pas avoir rejoint en masse Israël après l’indépendance de l’Algérie. C’était en 1963, à Jérusalem…