Actualités / Actualités

Emin auto :

«Bouchouareb demandait de l’argent pour régler notre situation»

Les représentants de la société Emin auto font, eux aussi, partie des témoins de la partie civile ayant accablé Bouchouareb et les deux anciens Premiers ministres incarcérés. «Nous avons déposé notre dossier en 2015, témoignent ses représentants. Ils étaient complets, nous avions réglé tous les détails techniques y compris avec l’ambassade de Chine, l’Andi avait donné son accord, mais le dossier a été refusé. J’ai perdu 75 millions de dollars dans cette affaire et j’ai payé 12 millions de dollars à la douane.» Le directeur de l’Andi est appelé à la barre. Il témoigne en faveur de Emin auto : «Le dossier était complet et conforme.» Emin auto : «Bouchouareb a demandé de l’argent pour régler cette situation».
A. C.