Voir Tous
Rubrique
Actualités

Communiqué de la présidence de la République

Publié par APS
le 16.02.2020 , 11h00
572 lectures

La présidence de la République a affirmé, hier samedi, que l'inobservation de son communiqué du 28 décembre dernier, sur la diffusion de l'information officielle émanant de la présidence de la République, par des médias nationaux privés et différents supports et plateformes de communication «est une obstination à propager des informations fausses et mensongères, qu'assumeront entièrement ceux qui les diffusent».
«La présidence de la République rappelle, encore une fois, les médias nationaux privés et les différents supports et plateformes de communication, qui n'ont pas observé son communiqué du 28 décembre dernier, portant sur la diffusion des informations officielles émanant de la présidence de la République, que toute information à caractère protocolaire ou liée aux relations internationales, dans le volet relatif à l'activité du président de la République, doit être recueillie exclusivement de la source officielle auprès de la présidence de République ou reprise des communiqués rendus publics par le canal de l'agence Algérie Presse Service (APS)», souligne la présidence dans un communiqué.
«L'inobservation du communiqué suscité constitue une transgression préméditée des règles de déontologie et une obstination à propager des informations fausses et mensongères, qu'assumeront entièrement ceux qui les diffusent», conclut le communiqué.
APS

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Reportage 06:00 | 23-05-2020

Alger-Tizi Ouzou-Boumerdès : Balade historique et touristique
Les Français ont fait pire que les Turcs (10e Partie)

L’itinéraire reliant Tigzirt et Dellys, par le littoral, est tout simplement féerique. Les 26 km séparant les deux cités antiques sont, pour le moment, épargnés par le béton. La balade ne se raconte pas, elle se vit. Un

2

Actualités 06:00 | 23-05-2020

ORAN
Le virus se propage de plus en plus parmi les familles

Selon l’OMS, on considère que le virus du Covid-19 a une capacité de contagion particulière. Une personne atteinte va en moyenne contaminer 2,3 personnes non malades, expliquait ce jeudi le docteur Youcef Boukhari, chef