Rubrique
Actualités

Tlemcen Des élus sous mandat de dépôt et un sénateur en fuite

Publié par M. Zenasni
le 13.10.2019 , 11h00
5249 lectures

C’est une affaire qui a défrayé la chronique et qui n’a pas encore livré tous ses secrets. Les dernières arrestations des personnes impliquées ne sont que le début d’une enquête qui va, certainement, inquiéter beaucoup de monde.
Rappel des faits : lors du déroulement des élections sénatoriales, qui ont eu lieu dans l’enceinte de la salle de l’APW au mois de décembre dernier, de graves événements ont entaché cette élection. Tout juste après la désignation du candidat RND comme vainqueur, une bagarre générale avait éclaté, faisant de nombreux blessés, dont certains ont nécessité une hospitalisions en urgence.
Parmi les victimes, il y a le député RND et ex-vice-président de l’APN, un membre de l’APW d’obédience RND, et un magistrat chargé de veiller au bon déroulement du vote. Ce dernier n’a dû son salut qu’à son réflexe d’aller se réfugier au niveau des sanitaires ! Il avait refusé d’obtempérer aux menaces et a failli être lynché par une foule très remontée.
Selon des témoins, le sénateur du FLN, que l’on dit en fuite, serait l’auteur de cette agression physique, il fait actuellement l’objet d’un avis de recherche après la levée de son immunité parlementaire. Les mis en cause sont le vice-président de l’actuel APW (FLN) et ex-directeur de la Cnas de la wilaya de Tlemcen, le vice-président de l’APC de Tlemcen, chargé des affaires économiques et sociales, le président du club du WAT et le président du comité des supporters qui ont comparu devant le magistrat instructeur et mis en détention provisoire.
Cette affaire, d’une extrême gravité (agression d’un magistrat dans l’exercice de ses fonctions), risque d’aller plus loin qu’on ne le pense. Une question qui est sur toutes les lèvres : ici dans la capitale des Zianides , qui protège qui ?
M. Zenasni

 

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Actualités 11:00 | 16-11-2019

Comité de campagne d’Abdelmadjid Tebboune
Abdallah Baali démissionnaire ?

L’information s’est répandue telle une traînée de poudre dès jeudi : Abdallah Baali, le directeur de campagne d’Abdelmadjid Tebboune, aurait décidé de claquer la porte suite à des divergences avec le

2

Actualités 11:00 | 17-11-2019

LUTTE CONTRE LA CORRUPTION
Une cinquantaine de walis et de maires ciblés

Les walis et les présidents d'APC constituent finalement l'un des corps les plus ciblés par la