Rubrique
Actualités

Ils ont prévu un rassemblement national à Constantine Des retraités de l’ANP ferment la RN5 et l’autoroute à Hammam-el-Biban et à Djebbahia

Publié par Yazid Yahiaoui
le 16.05.2018 , 11h00
794 lectures

Plusieurs dizaines de retraités, d’invalides et de radiés de l’ANP qui ont prévu un rassemblement national à Constantine, et venus des wilayas du centre et de l’ouest du pays, ont été empêchés hier matin de rallier cette wilaya de l’est du pays, au niveau des barrages filtrants de la gendarmerie dressés sur l’autoroute Est-Ouest à Djebbahia, à l’entrée nord-ouest de Bouira, et à Hammam El Biban à la sortie sud-est de Bouira dans la wilaya de Bordj-Bou-Arréridj.
Selon des informations qui nous sont parvenues des lieux de ces deux actions, les anciens éléments de l’ANP, retraités, invalides ou radiés du corps, qui se comptaient par dizaines et qui étaient à bord de plusieurs fourgons, ont d’abord essayé de négocier avec les gendarmes pour les laisser poursuivre leur route mais, face au refus catégorique des gendarmes, les retraités ont improvisé sur place au niveau de ces deux points des sit-in créant ainsi un blocage au niveau de l’autoroute, avant de bloquer également les bretelles qui mènent vers la RN5.
Ainsi, après plusieurs heures caractérisées par des embouteillages monstres, les éléments antiémeutes de la gendarmerie ont été dépêchés sur les lieux et surtout à Hammam El Biban, ont dispersé sans ménagement les dizaines de manifestants à coups de matraques et de bombes lacrymogènes.
Vers midi, la situation était toujours tendue et selon un des représentants des radiés de l’ANP, en l’occurrence Meziani Malik, que nous avons joint par téléphone, «les anciens éléments de l’ANP, qu’ils soient des retraités, des invalides ou ceux qui étaient injustement radiés du corps et dont il fait partie, tous ces éléments étaient sur place pour dénoncer le silence des autorités militaires face à leurs revendications légitimes».
Selon notre interlocuteur qui parlait au nom des radiés de l’ANP uniquement, la revendication des radiés de l’ANP est simple : «Autoriser à cette frange qui s’estime lésée, une expertise médicale et permettre aux 22 000 radiés de l’ANP, une pension qui leur permettra de vivre dignement.»
Notre interlocuteur qui dénonce l’intervention musclée des gendarmes sur les lieux en nous disant qu’ils étaient pourchassés jusqu’aux hauteurs des montagnes qui entourent les lieux, nous rappelle que «les retraités de l’ANP et les invalides sont également concernés par cette action et ce, pour les mêmes raisons, à savoir que toutes les portes du dialogue sont fermées».
Cela étant, notons que les retraités de l’ANP ainsi que les invalides revendiquent, pour leur part, une revalorisation de leurs pensions de retraite avec effet rétroactif depuis 2008 conformément au décret présidentiel 15/10 du 4 mai 2010 dont a bénéficié l’ensemble des secteurs, son actualisation au niveau des salaires des actifs, et enfin, une visite médicale périodique pour bénéficier d’une augmentation de la pension en fonction du taux d’invalidité, avec suppression de la mention non imputable au service.
Vers13 heures, tous les axes routiers de la wilaya de Bouira ont été rouverts à la circulation.
Yazid Yahiaoui

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Le Soir Santé 11:00 | 20-05-2018

Santé
Pourquoi manger 3 dattes par jour est-il bon pour la santé ?

Les médecins les recommandent de plus en plus à travers le monde. Découvrez comment en manger 3 par jour pendant 12 jours agit sur votre corps ! A jeun ou en collation, les dattes sont à intégrer absolument à

2

Périscoop 11:00 | 21-05-2018

Revoilà l’affaire Achour

La cour d’Alger va ouvrir le mois prochain le dossier de l’homme d’affaires Achour Abderrahmane, de l’ex-chef de Sûreté de Tipasa et de l’ex-

3

Périscoop 11:00 | 22-05-2018

Pas que Tliba

4

Périscoop 11:00 | 23-05-2018

Salaire à la baisse ?

5

Pousse avec eux 11:00 | 20-05-2018

Mois de… Hachakoum !