Rubrique
Actualités

Gaïd Salah à partir de Tamanrasset : «Éradiquer jusqu’au dernier terroriste en Algérie»

Publié par Kamel Amarni
le 29.08.2018 , 11h00
782 lectures
©New Press

Le vice-ministre de la Défense nationale, chef d’état-major de l’Armée nationale populaire, le général de corps d’armée, Ahmed Gaïd Salah, poursuit sa tournée à travers les régions, pour installer les commandants récemment nommés. De Tamanrasset, siège de la 6e Région où il a séjourné lundi et mardi, le patron de l’état-major a réaffirmé, très clairement, la détermination de l’institution «à éradiquer jusqu’au dernier terroriste en Algérie».
Kamel Amarni - Alger (Le Soir) - Gaïd Salah s’exprimait ainsi, hier, en marge de la cérémonie d’installation du nouveau commandant de la 6e Région, le général-major Mohamed Adjroud, en remplacement du général-major Meftah Souab, nommé, lui, commandant de la 2e Région à Oran.
Dans cette région du Grand Sud, particulièrement sensible, où l’Algérie partage une longue bande frontalière avec pas moins de trois pays, à savoir la Libye, le Niger et le Mali, le chef d’état-major a sciemment axé son discours sur le volet sécuritaire. «La mission de défendre, amplement et en permanence, l’Algérie avec toutes ses frontières nationales, et de renforcer les fondements de sa sécurité et sa stabilité exige à persévérer à l’édification d’une armée puissante et moderne, qui jouit toujours d’une disponibilité opérationnelle de haut niveau. Une armée éclairée par une vision clairvoyante dont les objectifs sont bien définis. Une armée qui tient compte de tous les défis qu'elle doit prévoir et surmonter grâce au soutien immuable de Son Excellence, Monsieur le Président de la République, chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale.»
Définissant ainsi les grandes lignes de la politique de l’institution, Gaïd Salah insistera, surtout, sur ses missions prioritaires, celle de rempart face aux multiples menaces sur le pays. A commencer par la menace terroriste. «Dans ce contexte, il n'y a pas l'ombre d'un doute que la lutte contre le terrorisme résiduel constitue une mission permanente dont la fin ne sera atteinte qu'après l'éradication du dernier terroriste de notre pays.»
La lutte antiterroriste demeure l’une des missions prioritaires de l’ANP, comme le confirme son premier responsable et, d’ailleurs, il ne se passe pratiquement jamais un jour sans que le ministère de la Défense nationale rende public un communiqué-bilan de cette traque quotidienne de la bête terroriste. Mais il n’y a pas que cela. Le nouveau contexte géopolitique régional, considérablement chamboulé par la situation de non-Etat prévalant en Libye depuis 2011, conjuguée à la crise au Mali, a fini par diversifier et amplifier d’autres fléaux et menaces sur la sécurité nationale.
La contrebande, la drogue et l’immigration illégale sont autant d’autres défis qui s’imposent au pays. Ce qui explique cette mise en garde, lancée hier par le chef d’état-major à partir de Tamanrasset : «Que tout le monde sache que les enfants de l’Armée nationale populaire, digne héritière de l’Armée de libération nationale, autant qu’ils s’honorent de l’accomplissement des nobles missions qui leur sont confiées, autant qu’ils prêtent serment devant Allah et devant la patrie d’œuvrer, sans répit, à contrecarrer toute éventuelle menace quelle qu’en soit la nature, et à demeurer le rempart fort pour que l’Algérie soit toujours et à jamais, je répète, toujours et à jamais, souveraine et sécurisée dans toutes ses frontières grâce à Allah Le Tout-Puissant.» C’est pour la seconde fois en moins d’un mois que Gaïd Salah lance cette même mise en garde.
Début août, il s’adressait, pour rappel, à «ces parties ou ces personnes», disait-il, qui seraient «prêtes à mettre l’Algérie à feu et à sang pour accéder ou préserver des positions et des privilèges» en prévision de la présidentielle.
K. A.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Actualités 11:00 | 12-11-2018

JUSTICE
Coup d’accélérateur dans l’affaire «El-Bouchi»

La justice semble avoir décidé de donner un coup d’accélérateur dans l’étude de l’affaire de la cocaïne saisie l’été dernier à

2

Périscoop 11:00 | 13-11-2018

Le retour de Gemalto

Jusqu’ici, la carte à puce d’Algérie Poste était fabriquée par une entreprise algérienne. Désormais, la puce, élément essentiel de cette carte, va être produite par une entreprise étrangère, en l’occurrence

3

Actualités 11:00 | 15-11-2018

FLN

Ould-Abbès passe la main

4

Pousse avec eux 11:00 | 13-11-2018

La jungle en folie !

5

Femme Magazine 11:00 | 12-11-2018

Santé

Les bienfaits de l’ail et de l’oignon