Voir Tous
Rubrique
Actualités

Haine et mensonges

Publié par Mokhtar Benzaki
le 02.04.2020 , 06h00
6358 lectures

Les Chinois ont-ils découvert par hasard le médicament miracle ?
Ce remède qu'ils ont ramené en Algérie et que les dictateurs de chez nous auraient réservé aux généraux soignés à Aïn-Naâdja ?
Quand on veut mentir et faire le buzz sur le dos de l'Algérie, il faut un minimum de crédibilité. La Chine n'a pas de médicament miracle et le seul remède mondialement utilisé avec des résultats encourageants est la chloroquine associée à un puissant antibiotique. L'Algérie l'utilise déjà. Avant la France, propriétaire de la chaîne menteuse F24 !
Les ressentiments exprimés par les autorités françaises se sont traduits par les élucubrations d'un anti-algérien notoire sur un plateau où, curieusement, on cite l'exemple du Maroc et un peu celui de la Tunisie. En Algérie, tout est noir et c'est toujours l'ANP qui est derrière tous les malheurs de ce peuple. Cette armée qui, répondant aux revendications du peuple, a évincé Bouteflika ! Cette armée qui n'a pas obéi aux injonctions des chefs de la mafia qui voulaient qu'elle réprime dans le sang les manifestations. Cette armée que les Algériens ont applaudie tout au long des premiers mois du Hirak, avant que les islamistes ne reviennent avec leur haine congénitale du kaki. Faut-il rappeler qu'ils ont un compte à régler avec les militaires algériens qui les ont empêchés d'établir un émirat islamiste sur le sol de Abane Ramdane et Larbi Ben M'hidi ?
L'armée algérienne est le rempart sur lequel se sont brisés les rêves de domination du peuple par les hordes intégristes. C'est le rempart aux tentatives de déstabilisation orchestrées par des forces archi-connues. Si, par malheur, l'armée tombe, c'est l'Algérie qui tombera et ce sera la guerre de cent ans et la destruction totale du pays. Les exemples sont là et il ne faut jamais prendre à la légère ces menaces !
On sait aussi que la France est déstabilisée par le rôle prépondérant de la Chine qui, juste à côté, dans cette Italie meurtrie, a démontré que la fraternelle solidarité n'a pas besoin d'unions factices pour voler au secours des peuples frappés par le malheur. Et c'est Macron lui-même qui a demandé aux médias de cesser de faire référence à l'aide de la Chine au profit des Italiens ! Le pouvoir français, qui avait droit de cité à Alger dans les marches les plus hautes de la hiérarchie, sent-il ses intérêts menacés dans l'ancienne colonie ? Entre la Chine et l'Algérie, c'est une vieille passion et un front uni face à l'adversité, nourri du combat séculaire des deux peuples. Ce front, renforcé par une coopération tous azimuts qui permet à l'Algérie de se moderniser au meilleur prix, n'est dirigé contre personne. Les deux pays veulent la paix et le développement. Notre pays veut également des relations apaisées avec la France, tournées vers l'avenir car tant de liens unissent les deux pays. Ces sorties cycliques des télévisions publiques françaises, dominées par un courant maroco-sioniste très fort ciblant principalement l'Algérie, ne servent pas la coopération et la concorde entre les deux peuples. Enfin, les résultats probants enregistrés dans la lutte contre le coronavirus et qui trouvent leur origine dans les décisions précoces du pouvoir algérien et la mobilisation d'un secteur hospitalier public fort malgré des problèmes inhérents à la bureaucratie et aux difficultés induites par une médecine entièrement gratuite, peuvent choquer certains clans revanchards et nostalgiques qui voudraient voir notre peuple à terre. Ils se trompent lourdement. Ce peuple est né pour vivre libre et debout !
Mokhtar Benzaki

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Actualités 06:00 | 01-06-2020

LA MESURE CONCERNE LES AFFAIRES DE CORRUPTION DÉFINITIVEMENT JUGÉES
Les biens saisis seront vendus aux enchères

L’Algérie s’apprête à enclencher officiellement le processus de récupération de l’argent détourné par d’anciens hauts responsables impliqués dans des affaires de corruption. Dans cette première étape, le recouvrement doit atteindre les 13 milliards de DA. Cette somme équivaut au montant évalué des deniers dilapidés uniquement par

2

Périscoop 06:00 | 01-06-2020

Accords à revoir

De source sûre, nous apprenons qu’un groupe de travail de haut niveau a été mis en place et a pour mission de «revoir» l’ensemble des accords commerciaux avec la France. Une révision, affirme notre source, qui concernera