Rubrique
Actualités

LA PRÉSIDENTE DU CRA : «J’assume mes positions politiques»

Publié par Abachi L.
le 26.08.2018 , 11h00
1675 lectures

Ceux qui accusent la présidente du Croissant-rouge algérien (CRA), Saïda Benhabylès, de faire de la politique, intervenant, par ailleurs, à chaque fois pour soutenir le régime algérien alors qu’elle préside une ONG fondée sur le principe de la neutralité, ont eu leur réponse. «J’assume mes positions politiques.» «Je ne peux pas rester la bouche fermée devant l’injustice et rester passive devant les souffrances des peuples palestinien et sahraoui.» Et d’ajouter : «je ne suis pas partisane mais je soutiens les causes justes.»
Son argumentaire est encore long. Répondant à une question sur les critiques émises par des ONG internationales contre l’Algérie pour sa gestion du flux migratoire, elle n’a pas raté l’occasion pour les fustiger. D’après elle, ces organisations ont été par le passé des soutiens aux partisans du «qui-tue-qui ?» «Maintenant l’Algérie est championne de la lutte anti-terroriste et de la réconciliation nationale.»
Complétant son argumentaire pour contrer ces critiques sur la gestion des migrants subsahariens, madame Benhabylès dira : «19 millions d’euros ont été dégagés pour la prise en charge des migrants subsahariens.»
Par ailleurs, 37% des soins prodigués par l’hôpital de Tamanrasset sont destinés aux malades réfugiés. Certains sont transférés par hélicoptère jusqu’à Alger. Ils bénéficient également de la chimiothérapie. Ces organisations qui critiquent le gouvernement algérien doivent pointer du doigt des pays qui ont causé ces drames.» Et elle met en cause les pays de l’Otan qui sont intervenus, injustement, en Libye, semant, d’après elle, drames et désolation.
En tout cas, les adversaires de la présidente du CRA sont mieux éclairés, Benhabylès ne fait que de l’humanitaire.
A. L.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Soit dit en passant 11:00 | 20-09-2018

Tous ont combattu ! Qui a trahi ?

Est-ce que l’une ou l’un d’entre vous comprend par quel miracle l’Algérie continue à nous

2

Actualités 11:00 | 22-09-2018

ALGER-PARIS
Nouvelles tensions diplomatiques

Irritée par les comportements de Paris, Alger a, à l'évidence, décidé de ne plus rester les bras croisés. Entre les deux capitales, la tension est désormais très perceptible, et l'Algérie est quant à elle bien décidée à crever l'abcès lors de la réunion de la Comefa qui