Rubrique
Actualités

SÛRETÉ La police se dote de nouvelles technologies

Publié par Nedjma Merabet
le 10.01.2019 , 11h00
950 lectures

La Direction de la Sûreté nationale a convoqué la presse pour une conférence, hier au siège de l’unité aérienne de Dar-el-Beïda, pour présenter le nouveau matériel dont se sont dotés les services de la police. Une médiatisation nécessaire, selon le porte-parole, intervenant pour prévenir le citoyen, et « non le réprimer », ni le léser dans ses droits fondamentaux.
Nedjma Merabet - Alger (Le Soir ) - Il s’agit de caméras embarquées sur hélicoptères qui permettent de nouvelles fonctionnalités. A l’appellation Wescam Mx15 Hdi, il faut désormais ajouter la mention «speedo».
Ce nouveau modèle qui a nécessité 8 années de préparation, permet une localisation plus précise des véhicules traqués. Il est insisté sur le fait que cette technologie est destinée principalement à la traque des «chauffards», mais le système sert aussi à la traque dans tout domaine de lutte contre la criminalité.
Pour preuve, si un véhicule traqué jette un objet par le carreau, la caméra tout en continuant de suivre la trajectoire du véhicule, a également localisé précisément (par un système GPS) le point de chute de l’objet abandonné. Par ailleurs, le système permet des estimations précises de la distance des objets ou véhicules poursuivis ou désignés, plus de maniabilité des diverses fonctionnalités, comme retrouver un point d’intérêt sans avoir à quitter le premier.
L’auto-tracking (mesure de la vitesse d’un véhicule et relevé de la plaque), installé sur ce nouveau système mesure 3 vitessse à des intervalles de temps de 3 secondes, pour des besoins de précision, car l’erreur est vite survenue lorsque le conducteur accélère ou décélère, ou encore du fait des courbures de la route, des élévations topographiques du terrain etc.
En somme, une technologie avancée, certifiée espagnole, fait son entrée dans la Sûreté urbaine. Après la formation des techniciens et opérateurs, et l’installation d’un atelier de maintenance des caméras, le processus est fin prêt à être utilisé sur tout le territoire nationale, ne serait-ce les dernières étapes de coordination des différents services et régions. 10 hélicoptères sont pour l’instant dotés du système, et dont les pilotes ont été formés par le ministère de la Défense nationale.
Pour le moment, seules les wilayas d’Alger (qui nécessite 3 hélicoptères avec caméra embarquée pour couvrir tout son territoire) et d’Oran voient leurs espaces couverts depuis décembre dernier par ce dispositif.
Au courant du premier semestre de l’année entamée, ce sera au tour de Sétif de rejoindre la liste des territoires concernés.
Nedjma Merabet

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Actualités 11:00 | 17-03-2019

PREMIER DÉPLACEMENT DU VICE-PREMIER MINISTRE À L’ÉTRANGER
Les Algériens, Lamamra et son voyage à Moscou

L'annonce du premier déplacement officiel de Ramtane Lamamra à l'étranger suscite de vives réactions chez les Algériens qui

2

Ce monde qui bouge 11:00 | 16-03-2019

Le dernier coup de poker de Bouteflika ?

Son mandat prend fin le 16 avril. Au-delà, il n’aura plus « la légitimité des urnes », assure